Ils loupent leur manif contre le 30 km/heure à Paris…

Attention, c’est du lourd, avec les anti-30 km/heure en ville, on a affaire à de véritables champions… Suite à la généralisation du 30 km/heure à Paris, des contestataires ont en effet voulu organiser une manif d’automobilistes mécontents qui a fait… flop.

Comme chacun le sait désormais, la circulation des véhicules est limitée à 30 km/h depuis le 30 août 2021 dans tout Paris, hormis le périphérique, les boulevards des Maréchaux et quelques axes. Ce n’est pas vraiment une révolution, car avant cette mesure, 60 % des routes parisiennes étaient déjà limitées à 30 km/h.

Mais bon, l’aspect « généralisation » du 30 km/heure a quand même fait son petit effet et certains automobilistes ont voulu organiser un grand mouvement citoyen contre le 30 km/heure en ville à Paris.

Une association nommée « Rouler Libre » avait donc donné rendez-vous aux automobilistes mécontents le dimanche 5 septembre 2021 pour une « manifestation contre la généralisation des 30 km/h à Paris, » organisée sur le cours des Maréchaux (XIIe), en lisière de Vincennes (Val-de-Marne). Pas de bol, ils avaient choisi le même lieu et le même jour que le… Semi-marathon de Paris!

Résultat: il n’y avait personne ou presque à leur manif car les quelques automobilistes qui auraient voulu venir ont été découragés par le blocage du secteur lié au semi-marathon…. C’est ballot. « Il y a eu un problème de coordination, se désole le président de l’association François Vallin, en attendant les bras croisés. (sic!) »

Et le même François Vallin se plaint qu’on les a privé de leur « droit à manifester… » Selon lui, « il était très difficile de circuler dans le secteur avec toutes les rues barrées à cause de la course. »

Donc, si on résume, deux péquins et trois tondus décident d’organiser seuls dans leur coin leur petite manif contre le 30km/h, ils le font le jour du semi-marathon de Paris et dans le même secteur en plus… quand le quartier est justement bouclé du fait du semi-marathon. Evidemment, ils n’ont personne à leur manif et ne peuvent que se plaindre de… leur organisation. Pour finir, ils expliquent que c’est quand même très difficile de rouler à Paris…

What else?

Photo Le Parisien. A gauche, maître Patrick Tabet. A droite, François Vallin, président de « Rouler Libre ». Ce dimanche matin lors de la manifestation loupée contre la généralisation des 30 km/h à Paris. LP/Jean-Baptiste Quentin

6 commentaires sur “Ils loupent leur manif contre le 30 km/heure à Paris…

  1. zaph

    Excellent !!

    Une fois de plus certains automobilistes agissent comme des gamins capricieux a qui on demande d’arrêter.

    Sachant que la vitesse dans les ville est d’environ 16 km/h quelque soit le mode de déplacement ( hormis la marche … quoique..) on mesure le degrés d’immaturité des totomobilistes

  2. mfb

    La manif était bien là : les marathoniens courrent plus vite que les voitures ne roulent ! (c’est pas vrai)

  3. Céline

    A chaque décret visant à limiter la vitesse, c’est le même boxon : on manifeste et on proteste puis on s’habitue et on se tait. What else ? Verbalisation !

  4. Pédibuspedibus

    de toutes façons les bagnolards auraient bien tort de se faire du souci :

    personne ne respecte ces limitations de vitesse et il n’y a aucun contrôle pour faire prendre les « bonnes habitudes »…

    quant aux 2RM c’est deux à trois fois la valeur limite de vitesse dans leur pratique ordinaire…

     

    « les panneaux aboient et les bolides passent en rugissant » :

    ça pourrait être la formule pour résumer cette situation déplorable, tartufferie d’édiles performatifs, incapables d’assurer leurs prérogatives de police de voirie comme le prévoit le code général des collectivités territoriales…

     

    même topo pour le stationnement des motorisés sur le trottoir et/ou les équipements cyclables…

  5. clement WITTMANN

    Bonjour les amies, j’aimerais savoir combien il a de bagnoles à vendre en France ? Merci clément

  6. Pédibuspedibus

    Dernières nouvelles de bordo-bordel… :

     

    le torche-cul local (1) pro-bagnole Sud Ouest a consciencieusement analysé la société locale,  mais avec mesurage direct au niveau des pots d’échappement de son lectorat, en réalisant un sondage d’opinion au sujet de la zone 30 :

    Faut-il généraliser à toute la commune de Bordeaux la limitation de vitesse à 30km/H ?

    verdict à l’africaine avec 71% d’avis défavorables… !

    son agglomération et ses 20% d’actifs (2) au service des concessions et réparations automobiles ont encore un bel avenir… : la « reconversion » risque d’attendre encore un p’tit pneu, Ste-Gnognole est encore très adulée…

    source : https://www.sudouest.fr/gironde/bordeaux/debats-sud-ouest-nos-lecteurs-votent-contre-la-generalisation-de-la-vitesse-a-30-km-h-dans-bordeaux-5835547.php

     

    (1) encore appelé « presse quotidienne régionale », en abréviation ça donne PQR, « le pet sort du cul et prend l’air »…

    (2) https://www.insee.fr/fr/statistiques/1405599?geo=UU2020-33701  : chiffre disponible à la fin de la page, rubrique « Etablissements ».

     

Les commentaires sont clos.