L’Uberisation de la Santé façon Macron

Quel monde laissons-nous à nos enfants (le présent est désormais de rigueur)? Si beaucoup de personnes expriment leur pessimisme sur le devenir des générations futures, il n’en va pas de même de madame Agnès Buzyn, la toute fraîche remplaçante de madame Marisol Touraine à la santé. Elle veut armer les défenses des nourrissons pour qu’ils puissent affronter, sans crainte et sans reproche, comme de petits Bayard « En Marche » les nombreuses menaces identifiées par les experts ès biotechnologie. Lire la suite…

Le retour des feux de cheminée

La France subit actuellement un nouvel épisode de pollution de l’air dû à des niveaux soutenus d’ozone (O3). Les niveaux devraient rester élevés durant très longtemps. Le lobby automobile demande officiellement l’interdiction des feux de cheminée, des barbecues vegan et des cyclistes. Lire la suite…

2754 automobilistes

Ce qu’il y a de bien avec le micro-lobby « 40 millions d’automobilistes », c’est qu’ils n’ont vraiment pas peur du ridicule. Comme nous l’avons vu récemment, ils affirmaient déjà en 2014 que « la qualité de l’air n’a jamais été aussi bonne qu’aujourd’hui ». Aujourd’hui, ils racontent sur Twitter que la piétonnisation des voies sur berge à Paris est responsable de la dégradation de la pollution. Lire la suite…

La droite, la gauche et la route (3/3)

Troisième partie – La politique nationale

Le Grenelle de l’environnement, lancé par Nicolas Sarkozy fin 2007, a suscité beaucoup d’espoirs et a débouché sur des décisions importantes concernant l’investissement dans le domaine des transports: deux appels à projets de transports collectifs urbains en site propre (TCSP), le lancement de 3 lignes à grande vitesse et un effort de régénération du réseau ferré classique, l’adoption de l’écotaxe poids lourds destinée à financer les infrastructures de transport. Mais la taxe carbone a été abandonnée, abandon vite suivi d’un revirement très net en mars 2010: »l’environnement, ça commence à bien faire« . Exemple typique: l’autorisation de circulation des camions de 44 tonnes, un avantage décisif (+ 10 % de productivité) donné à la route face au rail et à la voie d’eau. Lire la suite…

Les dérives de France Nature Environnement

France Nature Environnement (FNE) est la fédération française des associations de protection de la nature et de l’environnement. Vous connaissez sans doute son logo, un petit hérisson rouge, celui-là même qui se fait écraser massivement sur les routes par les bagnoles. Au vu de la politique suivie par France Nature Environnement depuis quelques années, cette fédération est désormais directement complice de la mort des hérissons. Lire la suite…

Le vélo, cet incongru

Le lobby de la bagnole est ultra-majoritaire, il exerce un monopole radical (voir Ivan Illich, Énergie et équité) sur les moyens de déplacements. Mais il lui en faut toujours plus. Les quelques hurluberlus qui, par on ne sait quelle impulsion saugrenue, persistent à bouder moteurs et carcasses métalliques doivent être ramenés à la raison. Il faut leur faire comprendre leur erreur, les faire abandonner la marche et le vélo, que ces étranges masochistes persistent à s’infliger. Lire la suite…

L’association « Paris en Selle » propose à « 40 automobilistes » d’agir ensemble pour la mobilité des automobilistes franciliens

L’association « 40 AUTOMOBILISTES » réclame un milliard d’euros à la ville de Paris pour dédommager les propriétaires de véhicules devant faire l’objet de restrictions de circulation. « 40 Automobilistes » a raison de s’émouvoir du sort des automobilistes franciliens: piégés par des politiques territoriales incitant à l’usage de l’automobile, ils perdent un temps de vie considérable à collectivement former des bouchons, dépensent des fortunes pour acquérir et utiliser leurs véhicules et sont les premiers touchés par la pollution qu’ils produisent. Lire la suite…