Une excursion à Wendisch Rietz – un exemple de mobilité sans voiture

Pour vivre sans voiture, le point de départ est que les horaires des transports en commun doivent être construits pour permettre aux gens de changer leurs plans à la dernière minute. Le contraire – les personnes devant planifier leurs déplacements en fonction des horaires de transport – signifie qu’elles utiliseront plutôt la voiture. C’est ce qu’explique ici Jon Worth, un britannique résidant à Berlin, à travers l’exemple d’une excursion à Wendisch Rietz, à près de 80 kilomètres du centre de Berlin. Lire la suite…

Le scandale de l’espace public à Genève

Vous arrive-t-il de sortir dans la rue et d’être frappé·e par le fait que tout est recouvert de voitures? L’association suisse actif-trafiC a réalisé une petite vidéo pour dénoncer la place démesurée accordée au trafic motorisé dans notre espace public au travers de l’exemple de trois rues de Genève: l’axe Pictet-de-Rochemont, le boulevard du Pont-d’Arve et la rue Dancet. Lire la suite…

L’arme secrète pour vaincre Poutine

C’est vraiment méchant ce que la Russie est en train de faire à l’Ukraine, à savoir s’essuyer les pieds sur son indépendance et massacrer des civils. Vu qu’on a ni les moyens ni le courage de faire la guerre en Ukraine contre la première puissance nucléaire au monde, il reste les sanctions financières. Mais attention, on ne va pas boycotter le pétrole et le gaz russes non plus, faudrait pas exagérer quand même! Lire la suite…

Vélos et transports publics : le mariage parfait

Les planificateurs des transports urbains ont souvent tendance à sous-estimer la valeur du vélo et son potentiel en tant que complément des systèmes de transport public. Pourtant, la planification et la conception de villes où les transports en commun et le vélo fonctionnent en tandem peuvent offrir des options supplémentaires pour se déplacer et remédier aux inconvénients de chaque mode distinct: les navetteurs peuvent utiliser les transports publics pour parcourir facilement de longues distances, tout en recourant au vélo lorsqu’ils ont besoin d’une plus grande flexibilité, ou pour parcourir le premier ou le dernier kilomètre depuis et vers les stations de transport en commun. Lorsqu’elle est bien menée, cette relation symbiotique peut créer un nouveau mode de transport puissant et transformer l’expérience des citadins dans leurs déplacements. Lire la suite…

Le vélophobe

Il est assis sur un banc de l’avenue des Champs-Elysées, les deux mains croisées sur sa grosse bedaine et, l’air stupide, regarde défiler les voitures qui sillonnent l’avenue en tout sens. Un cycliste paraît. Son front se plisse, ses sourcils se rapprochent, son regard devient haineux. Impitoyable, la petite Reine paraît à nouveau, enfourchée par des jeunes gens, des vieillards, des femmes. Lire la suite…

Publication du Livre blanc de l’Alliance pour le vélo

L’Alliance pour le vélo, qui regroupe le Club des Villes et Territoires Cyclables et Marchables (CVTCM), la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUB), Vélo & Territoires, l’Union Sport & Cycle (USC) et l’Association de Promotion et d’Identification des Cycles et de la Mobilité Active (APIC), s’est constituée le 11 février dernier à l’occasion du 22e Congrès de la FUB à Tours. Lire la suite…

Il emmerde les emmerdeurs

De son pseudo 50 Euros, il se présente comme un « vil vélocipédiste » dont le but est d’emmerder les emmerdeurs, en l’occurrence les automobilistes qui conduisent mal, serrent de trop près les cyclistes, se garent sur les pistes cyclables ou ne respectent pas les SAS vélo. Le média en ligne Konbini news a suivi 50 Euros dans ses pérégrinations cyclables. Lire la suite…

Résultats du Baromètre des villes cyclables 2021

À l’occasion de son congrès annuel, la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) a dévoilé les résultats et le palmarès du Baromètre des villes cyclables, édition 2021! En 2021, la mobilisation fut plus forte que jamais. Du 14 septembre au 30 novembre 2021, les usagers du vélo ont été invités à répondre à un questionnaire en ligne afin d’exprimer leurs attentes et ressentis concernant leurs déplacements à vélo au quotidien. Lire la suite…

Une société sans voitures

Le texte suivant est paru dans le numéro de septembre-octobre 2016 de la Revue Nouvelle, dans un dossier coordonné par Thomas Ferretti et John Pitseys, intitulé «Less is more. Que faudrait-il abolir dans notre société?», autour du thème de l’utopie. Il était demandé aux auteurs d’imaginer un monde dépourvu d’une des caractéristiques dominantes de notre monde social vécu. Voici, sur un registre très fictionnel, le texte livré par François Schreuer. Lire la suite…

Le Grand Remplacement

Il existe en France un processus de substitution de la population automobiliste par une population non automobiliste, de type piétonne et cycliste; ce processus conduit à un changement de civilisation soutenu, voire organisé, par une élite politique, intellectuelle et médiatique, dont le projet idéologique est de nous faire pédaler. Lire la suite…