Ne voiture rien venir ?

Depuis plus d’un siècle, le meilleur ami de l’homme n’a pas quatre pattes mais quatre roues. Et un moteur. Progressivement, la voiture s’est imposée dans nos paysages et nos imaginaires comme une évidence. Elle est l’un des symboles de l’ère industrielle, l’étendard de la liberté sans entraves. Pouvoir rouler vers n’importe quel horizon, n’importe quand. Tant que le réservoir est plein et qu’il n’y a pas de bouchons. Ainsi l’automobile a façonné une bonne partie de nos villes et de leurs alentours mais, alors que 66% de la population devrait habiter des zones urbaines d’ici 2050, le temps est peut-être venu de questionner la place de la voiture dans nos cités. Lire la suite…

Des accidents de la route pas si accidentels

À chaque période de vacances, tandis que le risque d’accidents de la route s’accroît, le thème de la sécurité au volant revient dans l’actualité. Le gouvernement multiplie alors les consignes de bon sens : ne pas conduire trop vite, se reposer régulièrement, attacher sa ceinture, etc. En se focalisant sur le comportement individuel des conducteurs, ces préconisations négligent les causes profondes de la mortalité routière. Lire la suite…

Attention danger : ne pas conduire

Owen avait quatorze ans, il roulait à vélo avec un copain et il n’est jamais arrivé à destination. Il a été percuté par une voiture conduite par une dame d’un certain âge, bien connue et haut placée dans la région. Cette dame n’avait pas bu. Elle avait son permis. Elle n’était pas en excès de vitesse. Elle n’était pas au téléphone. Elle avait seulement pris ses médicaments. Sur la boîte, il était écrit: « Attention, danger: ne pas conduire. » Lire la suite…

Soumission

La voie publique est publique. Cqfd. Elle est autorisée à tous, au service de tous, payée par tous, selon les règles en usage dans le pays. Cependant un groupuscule, radicalisé, se l’est approprié par la terreur. Ce groupuscule, devenu aujourd’hui majoritaire, incontestable, et quasiment incontesté ne se résigne pas. Il n’accepte aucune résistance, aucune divergence de point de vue, aucune autre pratique que la sienne sur la voie publique. Lire la suite…

1 milliard 700 millions de bagnoles dans le monde !

Y avait un vélo encore en train de dégoutter son eau de rivière. On aurait dit que quelqu’un l’avait sorti de l’eau pour moi. Je suppose qu’on avait d’abord voulu le récupérer mais ne l’avait pas fait parce qu’il lui manquait un bout. J’ai acheté une paire de pédales, et maintenant je suis libre de partir en Espagne si ça me chante, sans que cela me coûte trop cher en argent et en temps. Lire la suite…

Google réinvente le ramasse-piétons

En plein développement de la voiture autonome, Google commence à se soucier de la sécurité des piétons qui pourraient être percutés par les futures « Google Cars ». L’entreprise dont le slogan (promotionnel) est « Don’t be evil » (littéralement, « Ne soyez pas malveillants ») veut développer un capot moteur recouvert d’un papier hautement adhésif. En cas de choc, la victime resterait littéralement scotchée au capot au lieu de rebondir et de subir plusieurs impacts. Lire la suite…

« Spleen en Berry »

La rubrique « faits divers » des journaux, même quand elle n’est pas écrite à Tulle par le jeune localier Tillinac, lève un peu le voile sur la mystérieuse vie provinciale. La page 4 de la Nouvelle République du 15 mars 2016 (édition Indre Ouest) est, à elle seule, une chronique de la « banalité » affectant la trame rurale de notre pays, loin des pôles urbains, objets de toutes les sollicitudes. Lire la suite…

Faut-il mettre un gilet jaune à tous les platanes?

L’association « 40 millions de bagnoles » fait encore des siennes. Prétextant une pseudo-recommandation du Conseil national de Sécurité routière (CNSR) qui voudrait « supprimer les platanes le long des routes françaises », le lobby automobile réussit le tour de force de se présenter à la fois comme le défenseur des platanes et des motards… Lire la suite…