Le concept d’espace partagé peut-il réconcilier les usagers de la rue?

Hans Monderman, décédé le 7 janvier 2008, était un passionné. Il avait une vision, et depuis les années 1980, il travaillait inlassablement pour son idéal : restaurer la dimension humaine à la rue et à la société. Dans ce sens, il a non seulement jeté les bases pour le Projet Européen du Shared Space (Espace partagé), il a aussi réussi à inspirer et à défier de nombreuses personnes à travers le monde à avoir un regard critique sur eux-mêmes et leur environnement. Souvent il pointait du doigt des lacunes et des erreurs que d’autres considéraient comme chose acquise sans la remettre en question. Et il n’a jamais été découragé par le scepticisme ou des réactions hostiles que son travail de pionnier suscitait. Lire la suite…

Aménagement du territoire: Y a-t-il un pilote dans la grue?

L’aménagement du territoire est un substrat. Il exerce une profonde influence sur la mobilité ou la possibilité de faire vivre des services publics, sur le développement économique comme sur la protection de l’environnement, sur la consommation d’énergie ou l’exclusion sociale, sur la sécurité alimentaire et la préservation des paysages — parmi d’autres choses. L’aménagement du territoire détermine profondément nos modes de vie mais, peut-être parce qu’il est justement tellement déterminant, tellement englobant, il semble qu’il soit devenu presque invisible. De sorte que l’aménagement du territoire n’intéresse manifestement pas grand monde. Lire la suite…

Propositions pour une ville moins motorisée

Il s’agit d’abord de faire valoir dans la planification des transports urbains d’autres logiques que celles qui s’exercent depuis des décennies sans que leurs effets aient été correctement analysés. Ainsi Richard Gilbert, du Centre pour les Transports Durables de Toronto, propose-t-il (cf Entretiens Jacques Cartier, 1998) de mettre en avant d’autres principes, notamment un principe qu’il nomme EANO (« Equal Advantage for Non-Ownership »), qui poserait que « chaque région urbaine devrait être aménagée de telle sorte qu’en tout point de la région les avantages de ne pas posséder de voiture soient au moins égaux aux avantages de posséder une voiture ». Lire la suite…

Le vélo est l’avenir de la voiture

Le monde a produit environ 130 millions de bicyclettes en 2007 -plus de deux fois les 52 millions de voitures produites. La production mondiale de vélos et de voitures a été sensiblement identique jusqu’à la fin des années 60, mais la production de vélos augmente nettement à partir du début des années 70 pour atteindre un pic à 105 millions d’unités en 1988. Lire la suite…

Le développement des écoquartiers en France

L’écoquartier – ou quartier durable – cristallise en ce moment une énorme attention en France et en Suisse. C’est vrai aussi bien dans la société civile qu’au sein des autorités publiques, tandis que les professionnels de la construction n’ont aucun intérêt à rester à l’écart de cette tendance. Lire la suite…

Les quartiers sans voitures

Les enfants peuvent jouer aux billes sur la chaussée, les maisons sont des prouesses écologiques, les habitations ont des parkings à vélo, on entend les oiseaux chanter… ce sont les quartiers sans voitures. Lire la suite…

BedZed, un écoquartier durable au Sud de Londres

BedZED ou Beddington Zero Energy (fossil) Development est un petit quartier, îlot résidentiel de 82 logements pour 250 habitants, construits au sud de Londres par le cabinet d’architectes Bill Dunster. Le projet couvre 1,7 hectares. Il comprend 2 500 m² de bureaux et de commerces, un espace communautaire, une salle de spectacles, des espaces verts publics et privés, un centre médicosocial, un complexe sportif, une crèche, un café et un restaurant ainsi qu’une unité de cogénération. C’est le premier ensemble de cette taille et à ce niveau d’efficacité énergétique à avoir été construit au Royaume-Uni, avec les principes de l’Habitat écologique, la recherche d’alternatives à l’automobile, la diminution des pollutions et des émissions de CO2 ainsi que la mise en place d’un objectif social. Lire la suite…

GWL Terrein: un quartier sans voitures à Amsterdam

«Nous voulons créer un projet d’habitations sans voiture et écologique. Seriez-vous intéressés à y participer?»

Quand un groupe de citoyens d’Amsterdam a fait paraître cette petite annonce dans le journal local, ils étaient loin de se douter de l’intérêt que susciterait leur projet. Pas moins de 6000 personnes ont répondu à l’appel (1). Lire la suite…

La ville sans voitures

On connaissait les quartiers sans voitures, dont certaines expériences réussies à l’étranger montrent que la ville sans voitures est possible et souhaitable. Citons principalement le quartier Vauban à Fribourg (Allemagne) et le quartier GWL Terrein à Amsterdam (Hollande). Lire la suite…

La place du vélo dans la culture Néerlandaise


Parking à vélos à Amsterdam Centraal. Le “fietsflat” à la gare centrale d’Amserdam contient 10 000 vélos, et l’ancien (5 000 vélos) sert toujours…

On dit que les voyages forment la jeunesse, mais étant donné le nombre d’adultes qui voyagent, il y a certainement plus que ça. Benoit Dumas, conseiller d’orientation au Collège Lionel-Groulx, écrit: Lire la suite…

Vivre à la campagne sans voiture

village-magazine-Une79

PAR Stéphane Perraud
Village Magazine – n° 79 Mars/Avril 2006

Si l’on peut se passer de voiture en ville, celle-ci semble indispensable à la campagne, notamment pour faire ses courses, conduire ses enfants à l’école ou aller travailler. Pourtant, un certain nombre de personnes choisissent de vivre en milieu rural en n’utilisant pas ou très peu la voiture. Comment font-elles ? Quelles sont leurs motivations ? Pourquoi remettent-elles en cause la société à quatre roues ? L’automobile fait-elle disparaître le lien social et les commerces de proximité ? Et si la vraie campagne était une campagne sans voiture? Lire la suite…

FIETS La place du vélo dans la culture néerlandaise

fiets-place-du-velo-hollande-716889

FIETS La place du vélo dans la culture néerlandaise

Aux Pays-Bas le vélo est partout. Ce travail expose la place tout à fait conséquente qu’il occupe dans la culture néerlandaise. L’analyse prend forme à partir d’entretiens informels avec les habitants et, à la manière de l’anthropologie visuelle, de plus de 159 photos originales. La conclusion s’attarde sur les enseignements issus de l’observation du modèle néerlandais, permettant d’émettre certains principes relatifs au développement de la mobilité à vélo en France. Lire la suite…