Une solution pour le climat: diviser par deux les déplacements automobile

A quelques jours de l’ouverture du Sommet de Copenhague sur les changements climatiques, Friends of the Earth Europe rend publique une étude réalisée en collaboration avec le Stockholm Environment Institute qui démontre que l’Europe est en mesure de doubler ses réductions d’émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020. Selon cette étude, la diminution pourrait atteindre 40% par rapport à 1990, ce qui correspond à la revendication portée par Friends of the Earth et la Fédération à travers la campagne « Big Ask ». Lire la suite…

Les carottes Antarctiques sont formelles…

« Les activités humaines » ne sont pas responsables du « réchauffement climatique ». Une fois n’est pas coutume, de manière tout à fait inattendue, les scientifiques nous ont épargné « les conneries qui plaisent aux riches » (1). Oui il est bien écrit : « Le réchauffement climatique » n’est pas lié aux « activités humaines ». Les carottes Antarctiques ont été catégoriques. Lire la suite…

Copenhague : Un Sommet d’incohérence?

copenhague-sommet-incoherences

A l’occasion d’un colloque intitulé « Climat et transport : Du global au local » qui s’est tenu à l’Assemblée nationale jeudi 05 novembre à l’invitation du député Yves Cochet et organisé par les associations Agir pour l’Environnement, le RAC-F et la FNAUT, un collectif de dix-sept ONG lance une campagne de mobilisation citoyenne « Copenhague : un Sommet d’incohérence ? ». Lire la suite…

Un graphique qui a de l’avenir

evolution-automobile-co2

Evolution comparée de la production automobile mondiale et de la concentration en CO2 dans l’atmosphère. Cliquez sur le graphique pour l’agrandir (Source : CarFree France)

En 2008, on avait eu l’idée de mettre sur un même graphique l’évolution de la production mondiale de voitures depuis l’origine (fin 19ème siècle) et l’évolution de la concentration en CO2 dans l’atmosphère depuis la même date. Surprise: les deux courbes collent presque parfaitement… Lire la suite…

Contre le sommet de Copenhague

social-war-climate-chaos

Le XXIème siècle s’est ouvert comme le siècle des catastrophes, et, symétriquement, celui des états d’exception permanents. Grippe A, grippe aviaire, grippe à venir. « La » crise, le terrorisme, les catastrophes. Les vieux capitaines pétroliers assistent paniqués à la désertion de pans entiers de l’équipage, se taillant leurs propres canots dans l’épave. Lire la suite…

Pétition contre la nouvelle autoroute A10 bis

Le Comité contre l’A10 bis est un groupe rassemblant des associations, des citoyens et des partis politiques qui considèrent que la construction d’une telle autoroute sera dangereuse pour l’environnement et ruineuse, un tel projet est en contradiction avec le combat contre le réchauffement climatique ainsi que toutes les politiques de transports respectueuses de l’environnement. Lire la suite…

Relocalisons Copenhague !

un-dessin-pertinent-de-pessin-sur-la-decroissance

Du 7 au 19 décembre 2009 aura lieu la Conférence de Copenhague, dont l’objectif est de donner suite au protocole de Kyoto. A l’occasion de cet événement, une mobilisation internationale visant à faire pression sur les négociateurs est programmée. Des délégations du monde entier iront à Copenhague et organiseront sur place des actions. Si envoyer des délégués susceptibles de suivre et, si possible, d’intervenir dans les négociations nous semble indispensable, nous trouvons aussi cela notoirement insuffisant, et certainement pas à la hauteur des enjeux. Lire la suite…

Nicolas Hulot et l’automobile

peagehulot1

« Attentif à l’intégration environnementale de ses autoroutes tout au long de leur concession, le groupe des Autoroutes du Sud de la France agit pour protéger le cadre de vie des riverains, préserver la diversité et la richesse naturelle et valoriser les paysages traversés. C’est donc naturellement qu’il a décidé de soutenir le programme de la Fondation Nicolas Hulot qui vise à enrayer la perte de la diversité biologique.»
Groupe ASF (Autoroutes du Sud de la France), avril 2005 Lire la suite…

Réchauffement climatique: de pire en pire!

climate-change-2009

« La rapidité et l’ampleur des changements climatiques semblent en voie de dépasser les prévisions les plus alarmantes du dernier rapport du GIEC », résumait le 24 septembre 2009 la déclaration publiée par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), à l’occasion de la publication ce jour de leur rapport « Climate Change Science Compendium 2009 », basé sur l’analyse de 400 publications scientifiques majeures depuis 3 ans.

Par exemple, la hausse du niveau des océans, qui devait se situer entre 18 et 59 cm d’ici 2100 (par rapport à 1990) d’après le rapport du GIEC 2007 (http://www.ipcc.ch/), qui explicitement n’intégrait pas la nouvelle dynamique de fonte des glaces, pourrait atteindre entre 0,8 et 2 mètres en 2100 et 4 à 20 mètres les siècles suivants.

Télécharger : Les éléments scientifiques du changement climatique – PNUE Rapport septembre 2009