Le casque automobile

Enfin une bonne nouvelle! Nous avons trouvé le casque automobile, un produit réel, produit en Australie dans les années 1980 par une société appelée Davies Craig.

Comme on sait maintenant que 50% des blessures graves à la tête se produisent à l’intérieur des voitures, le port du casque pour les automobilistes devrait être fortement recommandé, à défaut d’être obligatoire.

Un accident est si vite arrivé, en fait il y a même eu 57 251 accidents corporels en France en 2016, et combien de crânes d’automobilistes fracassés qui auraient pu être utilement protégés grâce au casque automobile?

Le fabricant australien du casque automobile a tenu à préciser sur la boite:

« Vous avez pris la bonne décision en achetant votre casque automobile Davies Craig. Mettez-le et oubliez ensuite que vous le portez. Conduire, même pour les plus compétents, est dangereux. A l’avenir, les casques pour automobilistes seront monnaie courante, mais en attendant, vous serez un précurseur alors que ceux qui pourraient considérer votre bon sens mal placé, suivront. »

Dans le manuel d’instructions, le fabricant donne quelques conseils importants:
« Davies Craig vous recommande de porter votre casque automobile en permanence, mais surtout à certains moments connus comme étant à haut risque:

– Après avoir consommé de l’alcool.
– Lorsque d’autres conducteurs sont susceptibles d’avoir consommé de l’alcool surtout le vendredi et le samedi soir.
– A la tombée de la nuit.
– Dans la pluie ou lorsque les routes sont humides.
– Pendant de longs voyages lorsque vous risquez de devenir fatigué.
– À moins de cinq kilomètres de votre domicile ou de votre destination.
– A Noël, Pâques et durant les longs week-ends.
– Si vous avez moins de 25 ans ou plus de 60 ans.
 »

Source: http://www.copenhagenize.com/2009/05/motoring-helmets-for-real-high-risk.html

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

2 commentaires sur “Le casque automobile

  1. Pédibuspedibus

    à soumettre illico à Kronkron et ses crânes d’oeufs…

     

    boaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa

  2. Vince

    Excellent, j’adore la liste des moments « à haut risque » !

    Même avec un casque certaines vies ne seraient pas préservées à cause de la décélération (choc brutal) : « la décélération, si elle est importante, peut provoquer une rupture ou une désinsertion des organes internes, avec hémorragie interne,  » (wikipedia) et là il n’y a rien mais rien à faire.

Les commentaires sont clos.