Charte Air-Energie-Santé

Chaque jour environ 15 000 litres d’air transitent par nos voies respiratoires. Contrairement à l’eau potable que nous buvons, nous ne pouvons malheureusement pas choisir l’air que nous respirons.

La mauvaise qualité de l’air est la deuxième cause de mortalité évitable en France avec une surmortalité évaluée à 67 000 décès par an. Elle est la cause de nombreuses maladies et affections respiratoires et cardiovasculaires. Son coût a été estimé à 101,3 milliards d’euros par an dans un rapport du Sénat de juillet 2015 intitulé « Pollution de l’air: le coût de l’inaction ».

Nos modes de déplacements individuels, de chauffage et de consommation modulent fortement les émissions de polluants de l’air à la fois localement et globalement. Ceux-ci ont donc un impact direct sur notre santé et notre environnement.

Lors du confinement lié à la pandémie de Covid-19 du 17 mars au 10 mai 2020, nous avons pu respirer un air dépourvu des gaz d’échappement des moteurs diesel et retrouver le silence.

Ne reproduisons pas nos usages d’avant la pandémie. La charte Air-Energie-Santé constitue un guide des bonnes pratiques pour aider les habitant.e.s à préserver la qualité de l’air et donc la santé de tous.

Charte Air-Énergie-Santé – Engagements

(signature en ligne en bas de la charte)

Dessin Jean Perrin

Muelair

A propos de Muelair

Contributeur de Carfree France