Un jour dans la vie d’un livreur à vélo

Être payé pour faire du vélo dans Paris, cool, non ? Tu bosses quand tu veux, tu gagnes le fric que tu veux, tu livres des repas, tu fais plaisir aux gens, c’est éco-responsable, ça donne du boulot aux jeunes, vraiment cool. Tellement cool que Thibaut a voulu faire le boulot. Vélo, casque, maillot, le voilà parti, avec ce curieux cube sur le dos, cool ! Euh… vraiment ? Lire la suite…

Déconnexion

Je tiens à vous signaler une pièce radiophonique (on dit encore comme ça, de nos jours?). Elle n’est pas neuve, puisqu’elle a été diffusée le 21 décembre 2013, mais je ne l’avais pas encore écoutée et je l’ai piochée au hasard il y a quelques jours. Lire la suite…

Est-elle encore mobile l’auto ?

Est-elle encore mobile l'auto ?

Je souhaiterais faire part d’une émission de radio à laquelle j’ai participé (quel égocentrique !!) en compagnie de Jean-Pierre Orfeuil et Georges Amar et qui était consacrée à des problèmes régulièrement traités sur carfree.fr comme le suggère le titre de l’article, qui était celui de l’émission (3D le journal de Stéphane Paoli, France Inter, 07/10/12) Lire la suite…

Petit coup de fil à un lobby pro-bagnole

Depuis le mois de juin, plusieurs rassemblements ont eu lieu sur le boulevard Anspach à Bruxelles, pour interpeller les pouvoirs publics et les citoyens sur le “tout automobile” et son impossible continuation. Face à cette mobilisation, les cries d’orfraie des apôtres du conservatisme progressiste1 se sont fait entendre. Notamment celui de Touring, lobby automobile. Nous l’avons appelé. Lire la suite…

Le vélo stimule l’imagination des parlementaires (hélas)

Pendant que tout le monde frissonne d’effroi à l’idée de la catastrophe qui a failli s’abattre sur nous (je ne sais pas si vous avez réalisé, mais 2000 ans après que la Grèce ait inventé la démocratie, ces salauds d’Hellènes ont failli faire un référendum…on croit rêver non.. ils respectent vraiment rien) pendant ce temps donc, une partie de nos parlementaires a décidé de faire un grand pied de nez à la morosité ambiante et de consacrer notre argent à des beuver… oops.. à des « études » dont les résultats sont… créatifs disons (et là, je suis très gentil, un qualificatif plus réaliste donnerait quelque chose du genre « dont les résultats frisent le délire » mais bon). Lire la suite…