Le meilleur des mondes

Une citation d’Huxley qui résume, à elle seule, le mode de pensée de ceux qui, aujourd’hui, se sont laissé persuader que le monde dans lequel nous vivons tendrait vers un idéal humaniste que nous toucherions enfin du doigt. Nous serions, nous qui pensons que cet idéal est autre que ce qu’on nous présente, névrosés, mais Huxley, dans ses mots, définit parfaitement la réalité sociophilosophique du monde actuel ! Lire la suite…

« On replantera des arbres ! »

Extrait, développé et autonomisé, de la série « Un jardin de la France en béton armé« , il constitue un article à part entière. Centré sur la critique de la démagogie des autorités municipales sur les espaces verts, il se fixe comme objectif d’être un contre-argumentaire pour la préservation du patrimoine arboré urbain, massivement menacé aujourd’hui. Lire la suite…

Piétons et cyclistes, des dangers publics

La France comptait 18.000 automobiles en 1900. Soixante ans plus tard… 14.350.000. Face à cet envahissement soudain et à l’explosion des accidents, il a fallu multiplier les règles, les lois, les sanctions et disposer de plus en plus de képis pour contrôler les veaux. Et pourtant, les automobilistes-moutons osent invoquer leur « liberté » dès qu’on s’attaque un tant soit peu à leur tréteau. Lire la suite…

Derrière le logo de BP (parce que la planète doit mourir)

Greenpeace a décidé de lancer un jeux-concours pour modifier le logo de British Petroleum British Pollueurs. Jusqu’au 28 juin 2010, graphistes, designers, professionnels et amateurs sont invités à faire appel à leur créativité pour revisiter le logo à la rosace, de façon à ce qu’il reflète mieux le vrai visage de la compagnie pétrolière. Le logo gagnant sera utilisé de façon « innovante et confrontative » par Greenpeace, au Royaume-Uni. À gagner aussi : un jour de formation sur un zodiac de Greenpeace, une journée de cours avec l’agence de design Airside, ou l’un des 50 lots surprises Greenpeace. Lire la suite…

Journée mondiale de l’environnement… sans voitures?

La Journée mondiale de l’environnement, organisée comme chaque année par l’Organisation des Nations-Unies (ONU), aura lieu le samedi 5 juin 2010. Le thème de l’édition 2010 est “Des millions d’espèces. Une planète. Un avenir commun. » Carfree France se joint à cet évènement pour organiser à cette occasion une journée « Routes sans voitures ». Lire la suite…

Les autos au musée – Les vélos dans la cité

titom_velo_auto

Illustrations, caricatures, affiches, logos et bande-dessinées politiques, l’art de Titom s’épanouit dans de multiples domaines, de la critique politique la plus aigüe à la poésie la plus sensible. Beaucoup de ses travaux portent sur l’écologie politique, le vélo, la décroissance, la mobilité et le réchauffement climatique, etc. Lire la suite…

Je suis fou, j’ai aimé un film « nul »

solutions-locales-le-film

Ben oui, d’ailleurs c’est Le Monde qui le dit, c’est quand même une preuve… Il aurait pu ajouter, ce monsieur au goût très sûr, que la qualité d’image est assez dégueulasse, que les cadrages sont très approximatifs, et que l’image bouge tellement qu’on croirait le film de vacances en Super 8 réalisé par papy Alzheimer après son septième pastaga. Pire, pas une cascade, pas une scène tournée d’hélicoptère, pas un effet spécial, pas un terroriste, pas un alien, pas une scène érotique ! Même pas de meurtre, de flic ou d’arme à feu. Et le pompon : même pas de version 3D ! Quant aux acteurs, alors là, laissez-moi rire. Ni Georges Clooney ni Angelina Jolie. Pas même Dany Boon ni Frank Dubosc. Forcément, il a pas aimé, Monsieur Le Monde. Remboursez ! Lire la suite…

L’autre salon automobile 2010: c’est reparti!

lautresalon

Initié en 2009 sur l‘idée et l’envie de proposer une alternative et non une manifestation « contre » le Salon de l’automobile, l’Autre Salon se présente comme un lieu d’échanges et de promotion en faveur de toutes les formes de mobilité dites durables ou responsables telles que la marche, le roller, la trottinette, le vélo, le vélo pliant, le vélo à assistance électrique (VAE) et les transports publics, voire l’autopartage et le covoiturage. Lire la suite…

Un mot sur ce train magnifique qui faillit bien exister

urbanisme-ferroviaire

J’assume sans état d’âme le mot de nostalgie. C’est une mélancolie, donc une tristesse. C’est un plaisir aussi, lié au souvenir de ce qui fut. C’est un regret enfin, celui d’une histoire qui s’arrêta, qu’on arrêta plutôt. Je comprends très bien ceux qui vantent l’automobile. Je comprends encore plus aisément ceux qui démontrent – en vérité, sans mal – que cet engin est désormais inévitable dans un grand nombre de situations. Mais moi, je déteste la bagnole et l’univers qu’elle a décidé pour nous. Car bien entendu, l’objet imaginé il y a un peu plus de cent années s’est emparé de nos destins jusqu’à les changer de fond en comble. Il est devenu une force matérielle. Il a fini par prendre toutes les décisions que nous n’osions assumer. Lire la suite…