La ville idéale des enfants est pauvre en voitures

Par Caroline Julien

Peu de voitures circulent dans la ville des enfants. Les jeunes ont décidé d’accorder la priorité aux transports en commun: autobus volant, train amphibie, bateau, avion, vaisseau spatial, mais aussi… cabines téléportatives.

Si l’on demandait à des enfants de bâtir une ville idéale, à quoi ressemblerait cette ville? D’après une maquette réalisée par les jeunes visiteurs du Centre canadien d’architecture de Montréal (CCA), la cité idéale des enfants serait hautement écologique. Lire la suite…

Illichville la ville sans voitures

Illichville ou l’utopie urbaine anti-voitures

Au cours de l’histoire de l’urbanisme, les utopies urbaines ou villes idéales ont été nombreuses, depuis les projets des socialistes français dits « utopiques » au 19ème siècle (Saint-Simon, Cabet, Fourrier, Considérant) jusqu’aux théoriciens anglo-saxons (Owen, Henry George, Ruskin, Morris, etc.). Lire la suite…

Des villes sans voitures ? Chiche !

Des villes sans voitures

Des villes sans voitures ? Chiche !

embouteillages ou de la place pour tous, réappropriation de l’espace
perte de temps ou déplacements rapides et faciles
pollution atmosphérique: 6 000 à 10 000 morts/an ou respirer un air pur!
maladies (cancers, asthme, bronchites…) ou bonne santé, absence de stress, finies les intoxications respiratoires!
quel bruit! ou du calme…
accidents, violence routière ou courtoisie, convivialité
effet de serre… on étouffe! ou énergie propre, déplacement non polluant
larges superficies en parkings ou espaces verts, jardins-trottoirs

Des villes sans voiture, c’est possible! Avec un bon réseau de transports en commun
(gratuits!), un accès pour les véhicules utilitaires et de secours, des remorques pour vélos… il suffit d’un peu d’imagination!

Pourquoi n’y a-t-il aujourd’hui aucune rue interdite aux voitures à Toulouse, contrairement à ce qui se fait ailleurs?

Télécharger le tract “Des villes sans voitures ? Chiche !” au format pdf

Chiche! Toulouse, les jeunes écolos alternatifs et solidaires
toulouse@chicheweb.org
www.chiche.ouvaton.org/toulouse

« Slow Life » – une méthode contre le stress ?

Les gens passent de plus en plus de leur temps dans leur voiture, dans les trains ou les avions. Ce rythme de vie trépidant provoque stress et nervosité. L’initiative italienne « Città Slow » ou « Villes lentes » tente de développer la créativité de la lenteur et d’améliorer la qualité de vie en faisant reprendre conscience du temps… Lire la suite…

Namur serait une ville géniale sans toutes ces bagnoles.be

Voilà une bonne idée qu’elle est bonne… créer un site internet pour lutter contre la voiture dans chaque ville. Ici, c’est la ville de Namur en Wallonie qui s’y colle en prétendant que Namur serait tout simplement une ville géniale sans toutes ces bagnoles. On se prend alors à imaginer la multiplication des sites internet comme Paris.serait.la.plus.belle.ville.du.monde.sans.bagnoles.fr ou Bordeaux.serait.une.ville.sympa.sans.bagnoles.fr. A suivre…

www.namur-serait-une-ville-geniale-sans-toutes-ces-bagnoles.be

Vers des villes sans voitures


VERS DES VILLES SANS VOITURES n°5: 18-21 JUILLET 2005

La conférence « VERS DES VILLES SANS VOITURES » n°5 aura lieu du 18 au 21 juillet 2005 à Budapest (Hongrie) suivie de l’assemblée générale annuelle de World Carfree Network qui aura lieu le 22. Un aperçu de ce que sera le programme est disponible sur: www.worldcarfree.net/conference/.

Le formulaire d’inscription en ligne sera disponible courant mars, ainsi que des informations pratiques, etc.

Pour plus d’information, contacter madarassy@levego.hu.

Source: www.worldcarfree.net

Il faut adapter l’automobile à la ville

Georges Pompidou, ancien président de la République Française, déclarait en 1971 qu’il faut adapter la ville à l’automobile. Cette phrase, devenue célèbre, n’était en fait que la conséquence idéologique d’un processus historique trouvant sa source au début du XXème siècle avec le développement de l’automobile. Lire la suite…

Année européenne sans voiture

Qui a entendu parler de la journée sans voiture de 2004? Cette initiative, au départ relativement bien suivie, semble désormais quasiment abandonnée, mis à part dans quelques villes (Avignon, Rennes, etc.). Il ne s’agissait pas d’une démarche très violente… et pourtant, même ce petit bout d’initiative semble révolutionnaire au point d’effrayer de nombreux élus, qui préfèrent l’abandonner… Lire la suite…