Le 4×4 est plus con que la moyenne

Depuis le temps qu’on dit que le 4×4, c’est n’importe quoi, irresponsable, désastreux pour l’environnement et le climat. Depuis longtemps déjà nous demandons l’interdiction du 4×4 en ville, comme mesure préalable, avant d’envisager une taxation sévère de tous les véhicules émettant trop de CO2 en général, et donc des 4×4 en particulier. La lutte contre le réchauffement climatique est à ce prix-là. Lire la suite…

La bagnole fait grossir !

A l’état sauvage, selon les spécialistes, les hommes étaient chasseurs-cueilleurs, la femme qui cueillait marchait une moyenne de 22km/jour, et les hommes qui chassaient couraient environ 17km/jour… Lire la suite…

Environ 200 militants écologistes manifestent à Paris contre les 4×4

PARIS (AFP) – Environ 200 militants écologistes ont manifesté samedi à Paris contre la circulation des 4X4 en ville, déployant une banderole « Jeepollue » et s’affublant de masques d’animaux devant la vitrine d’un concessionnaire du XIe arrondissement. Lire la suite…

Améliorons la qualité de votre environnement !

La ville européenne – Améliorons la qualité de votre environnement !

La Commission européenne cherche à connaître, par le biais d’un questionnaire, l’opinion publique sur l’état de l’environnement urbain et sur la manière dont il faudrait l’améliorer. Le questionnaire prend à peine cinq à dix minutes.

L’information fournie par le public sera, en théorie, utilisée par la Commission pour élaborer sa stratégie en vue d’améliorer la qualité de l’environnement dans les villes européennes et de réduire l’impact qu’elles ont sur l’environnement en général.

Plusieurs points du questionnaire concernent la mobilité, le trafic automobile, le bruit, le vélo, la marche à pied, les péages urbains, etc.

Le questionnaire de la consultation est accessible en français à cette adresse: http://europa.eu.int/yourvoice/ipm/forms/dispatch?form=europeancity〈=fr

L’ozone issu de la pollution provoque aussi des crises cardiaques

ATS, le 11 août 2005 à 09:56

GENÈVE – L’ozone issu de la pollution durant l’été tue non seulement en provoquant des insuffisances respiratoires, mais aussi des crises cardiaques. Les scientifiques commencent à comprendre comment ce gaz déploie ses effets néfastes à l’intérieur du corps. Lire la suite…

Désastre humain et environnemental dans les Alpes

La récente fermeture du tunnel du Fréjus met en tension extrême le transit routier et fait subir aux populations et aux territoires un regain de danger et de pollution sans précédent. Le Mont-Blanc est évidemment durement touché avec 4000 passages quotidiens, mais aussi les cols alpins (Lautaret, Montgenevre, Mont Cenis, Larche), et plus que jamais la vallée du Rhône et Vintimille. Lire la suite…

Impacts sanitaires de la pollution atmosphérique urbaine

Au terme d’un travail de huit mois coordonné par l’AFSSE (Agence française de sécurité sanitaire de l’environnement), deux rapports scientifiques sur l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique ont été élaborés par des groupes de travail distincts. Ils ont cependant été conçus de manière complémentaire. Selon ces rapports, la pollution atmosphérique, liée pour près d’un tiers aux rejets polluants des voitures, serait responsable chaque année de la mort de 6.500 à 9.500 personnes en France Lire la suite…

Vélorution

Les Vélorutionnaires dénoncent le stationnement sauvage

Samedi 6 novembre 2004, à l’occasion de leur «balade revendicative» mensuelle, les Vélorutionnaires dénonceront l’utilisation abusive des maigres aménagements cyclables existants par les automobilistes. Ayant choisi le vélo pour que tout un chacun respire mieux, le collectif revendique davantage de bandes cyclables sécurisées et une répression accrue en matière de stationnement sauvage. Lire la suite…

PDU et automobile, une hypocrisie quasi consensuelle

Les Plans de Déplacements Urbains (1996-2002)

Jean-Marc Offner
Laboratoire Techniques-Territoires-Sociétés (LATTS-ENPC)

La loi sur l’air de 1996 a fait obligation aux agglomérations françaises de plus de 100.000 habitants d’élaborer un plan de déplacements urbains (PDU).Intermodalité, vélo, partage de la voirie… semblent préparer une mobilité « durable ». Mais les conditions d’élaboration des documents, les mesures programmées (transports collectifs en site propre et infrastructures routières, pour l’essentiel) et l’absence de problématisation territoriale ne permettront ni de réduire le trafic automobile, ambition première de la loi, ni de mettre en oeuvre des politiques locales innovantes et cohérentes.(…) Lire la suite…

Pollution de l’air liée aux transports

Rapport de la Banque Mondiale sur la pollution de l’air liée aux transports

La Banque mondiale vient de sortir la version finale de son nouveau manuel sur les émissions de « sources mobiles » [véhicules – NdT] sous le titre « Pollution urbaine de l’air : Un cadre pour les sources mobiles« . Lire la suite…