Novlangue en auto : « Clim’ est saine ».

WAR IS PEACE, écrit George Orwell dans son roman d’anticipation dépassée 1984. La novlangue est un bon moyen d’être acoquiné à des idées, sans les penser vraiment. L’écoblanchiment (greenwashing) est totalement dans ce registre. Le garage AD proposait donc, il y a peu encore, un forfait « qualité de l’air » pour 59 euros ; mais en quoi consiste-t-il donc, ce pack air pur ? Lire la suite…

L’État vous rackette, ah oui? Les pollueurs nous rackettent notre air sain!

« L’État nous rackette », entend-on beaucoup en France à propos des radars automatiques; ce crachat pour crier la perte d’un écrin est revenu souvent à l’écran ou à l’écrit, faisant carrément craindre des représailles. Nous disons « carrément crades »! Car l’extorsion menaçante, intimidante, humiliante, que pratique quotidiennement la masse des automobilistes, c’est l’extorsion du peu d’air sain qu’il pourrait nous rester au 21e siècle. Lire la suite…

La pollution de l’air nous coûte très cher

L’Europe devrait aujourd’hui annoncer des poursuites contre la France, mauvaise élève en matière de respect des réglementations de la qualité de l’air. Condamnée pour dépassements des valeurs limites de particules fines, la France devra donc payer une amende à l’Union Européenne. Pour l’Association Santé Environnement France, qui réunit près de 2500 médecins, il s’agit de l’ultime démonstration qu’il est urgent et indispensable d’assainir durablement l’air que nous respirons. Lire la suite…

ZAPA: les villes n’en veulent plus !

A peine instituées par le ministère du développement durable, les ZAPA pour Zones d’Actions Prioritaires pour l’Air sont déjà dénoncées par les villes qui s’étaient pourtant portées volontaires pour en faire l’expérimentation pour une durée de 3 ans!  On peut dire que le projet gouvernemental est mal barré. En s’orientant vers un système d’interdiction pure et simple de circuler uniquement pour les voitures les plus anciennes, appartenant en général aux plus pauvres, le projet de Nathalie Kosciusko-Morizet s’apparente en fait à l’établissement de Zones d’Actions Prioritaires pour l’Argent… C’est ce que dénonce la ville de Clermont-Ferrand, une des 8 villes candidates à l’expérimentation ZAPA, qui semble aujourd’hui se désolidariser du projet ZAPA. Lire la suite…

Les nano-particules dans les poumons de nos enfants

Hum! les jolies nano-particules !

Hier, 30/03/11, l’excellente émission magazine de la santé de la Cinq a relayé une étude de l’Association Santé Environnement France (ASEF) pour mesurer la nature et les quantités des gaz émis par les voitures à hauteur des poussettes qui, à Aix-en-Provence, sont 2 à 6 fois supérieures à l’objectif de l’OMS.

Voir l’émission: http://www.france5.fr/magazinesante/

Le site de l’ASEF: http://www.asef-asso.fr/

GC
www.CrypText.fr

C’est le Printemps, RESPIRE…

RESPIRE, Association Nationale pour la Préservation et l’Amélioration de la Qualité de l’Air, est une association de loi 1901, déclarée officiellement à la Préfecture de Paris et publiée au Journal Officiel le 22 février 2011. Elle émane de la volonté de personnes incrédules face à l’absurdité d’une situation connue depuis longtemps : la pollution de l’air, et du sentiment de devoir qu’elles ressentent à prendre part à la préservation du milieu de vie. Les moyens pour y parvenir reposent sur l’action juridique. Lire la suite…

Atmo pipeau (sur l’impact sanitaire de la pollution automobile)

Et une nouvelle étude de plus sur « l’évaluation de l’impact sanitaire de la pollution atmosphérique ». Cette fois-ci l’étude, menée par l’Institut de Veille Sanitaire, porte sur l’unité urbaine d’Angers et montre une fois de plus, si on sait lire entre les lignes, que la pollution automobile tue massivement en France. Lire la suite…

Les constructeurs automobiles luttent contre le cancer du sein (à leur manière)

La pollution automobile a déjà été associée à de nombreux problèmes de santé, comme l’asthme et les problèmes cardiaques, les cancers et les leucémies. Une étude récente menée conjointement par des chercheurs des universités McGill et de Montréal montre que les femmes qui habitent dans des zones urbaines où la circulation routière est très intense courent deux fois plus de risques de recevoir un diagnostic de cancer du sein. Heureusement, les constructeurs automobiles Volvo et Skoda luttent contre le cancer du sein, mais à leur manière… Lire la suite…

Ils profitent du jardin au-dessus du périph – Vraiment ?

jardin-serge-gainsbourg

Dans un article original du Parisien (28/08/2010) consultable ici, « C’est un petit jardin qui sentait bon le métropolitain … et le périphérique! »: Philippe BAVEREL, auteur de l’article, vante le jardin Serge Gainsbourg, à la porte des Lilas (XIXe), ce « nouveau lieu de promenade« . Il rappelle que « nous sommes ici au-dessus de la plus grande voie de communication autoroutière d’Europe » et rapporte les paroles des témoins : retraité, femme enceinte, … tous ravis d’être dans ce lieu bien vert… qui « fleure bon le périphérique« … Lire la suite…

La société civile internationale s’oppose à un nouveau projet d’extraction de sables bitumineux à ciel ouvert par le géant pétrolier français Total au Canada

Plus de 30 associations du Canada, des États-Unis et de France ont fait part de leurs objections à la mine “Joslyn North”, un nouveau projet d’extraction de sables bitumineux situé dans le nord du l’Alberta et proposé par le géant pétrolier Total auprès de la commission d’examen conjointe Canada-Alberta (1). Cette Commission, qui a achevé la consultation publique sur le projet le 24 août dernier, a été mise en place par les gouvernements du Canada et de l’Alberta afin de conduire l’évaluation environnementale du projet. Lire la suite…

Ce que le langage nous dévoile sur notre époque


L’air est devenu une matière première. La forêt est devenue un réservoir. Dans la mer, il y a des « stocks » de thons. À l’A.N.P.E. – devenue le « Pôle Emploi » (plus de deux millions d’euros pour changer le logo) – les « conseillers » « gèrent » aussi des « stocks » ainsi que des « lots » de « D.E. ». Chacun a un « portefeuille de D.E. » (prononcez dé-euh, qui signifie « demandeur » d’emploi). Les futurs professeurs qui passent le C.A.P.E.S. découvrent, dans le programme de pédagogie, que les élèves sont en fait des « apprenants ». Et le meilleur pour la fin, les gentils agriculteurs soucieux de leur gentil petit troupeau de moutons mignons font des « prélèvements » de loups. Donc les loups ne meurent ni ne sont tués. Ils sont prélevés. Prélevés sur un fonds disponible. C’est-à-dire, selon le Petit Robert de l’édition 1970 : « pris, ôtés, extraits, retenus, retranchés », mais pour être mis ailleurs. Où donc ? Dans le joli paradis des loups, dans lequel chacun aurait soixante-dix jolies moutonnes vierges et tendres ? Prélever signifie aussi « prendre (une part d’un total, d’une masse) avant un partage » Ce qui signifie que ladite part ne disparaît pas comme par magie. La part va d’un endroit à un autre. Elle ne passe pas de l’être au non-être, ni de la vie à la mort. Donc les loups ne sont pas tués, ils ne sont pas morts. Pourquoi en faire tout un fromage ? Écolos de merde, va… Lire la suite…