Une trentaine de militants ont dénoncé publiquement le « greenwashing » de l’industrie automobile au Salon AutoMoto de Bruxelles

action-voiture-du-futur

Les militants du collectif ont présenté au Salon de l’auto le lancement de « la voiture du futur » pour « déconstruire le mythe de la voiture verte, dénoncer l’utilisation du greenwashing dans la publicité automobile et refuser les fausses solutions proposées par le système capitaliste pour résorber le réchauffement climatique ». Lire la suite…

Un mot sur ce train magnifique qui faillit bien exister

urbanisme-ferroviaire

J’assume sans état d’âme le mot de nostalgie. C’est une mélancolie, donc une tristesse. C’est un plaisir aussi, lié au souvenir de ce qui fut. C’est un regret enfin, celui d’une histoire qui s’arrêta, qu’on arrêta plutôt. Je comprends très bien ceux qui vantent l’automobile. Je comprends encore plus aisément ceux qui démontrent – en vérité, sans mal – que cet engin est désormais inévitable dans un grand nombre de situations. Mais moi, je déteste la bagnole et l’univers qu’elle a décidé pour nous. Car bien entendu, l’objet imaginé il y a un peu plus de cent années s’est emparé de nos destins jusqu’à les changer de fond en comble. Il est devenu une force matérielle. Il a fini par prendre toutes les décisions que nous n’osions assumer. Lire la suite…

Don’t Worry, Be Happy

pillule-transports

« Ne t’en fais pas, sois heureux. » D’où peut bien nous venir cette sérénité béatissime, qui pourrait tout autant signifier une jubilation inconsciente qu’une sagesse raisonnée ? En effet, les adeptes du positivisme techno-scientifique du IIIe Millénaire (pas de quoi s’inquiéter de la pénurie des ressources, on aura des solutions très bientôt, disent-ils) sont aussi dans le credo « tout va bien » : ils sont aussi dans la droite ligne héritière de la méthode Coué, mais ils ne sont pas encore sûrs de connaître le moyen par lequel ils vont réussir à sortir leur tour de magie salvateur. Lire la suite…

Campagne « Changez de vie, changez le monde »

Carfree France lance sa campagne 2010 de communication autour du thème “Changez de vie, changez le monde”. Cette campagne a pour objectif de rappeler que l’automobile est un produit polluant qui nuit à la santé de ses occupants, à la santé des autres et à la santé de la planète. L’automobile tue tous les ans plus d’un million de personnes dans le monde et en blesse gravement près de 50 millions d’autres dans les seuls accidents de la route, auxquels il faut ajouter les millions de morts et de malades liés à la pollution automobile… Lire la suite…

Paris-Dakar : déjà un mort et des dizaines de milliers de tonnes de CO2

Le Renault Sherpa, un 6X6 qui sert habituellement à transporter des lance-missiles ou des armes lourdes

Déjà un mort et plusieurs personnes sérieusement blessées dans le Paris-Dakar délocalisé en Argentine (Un peu, parce que des associations ont râlé fort l’année dernière) et au Chili (Beaucoup parce qu’il y règne encore un culte de la voiture très américain). Cette course de fous de la bagnole qui ne se rendent pas encore compte à quel point ils sont ringards, a donc commencé à ravager des routes déjà difficiles pour les habitants, surtout dans le nord, parce que mal entretenues et traversant des zones escarpées. Malgré les réclamations des Indiens qui tentent d’y survivre d’une agriculture vivrière et souvent bio. Comme au nord de Riojas où la caravane pétaradante est arrivée dimanche. Lire la suite…

Quand la bagnole est aussi un morceau de bidoche

pub-renault-2003

Un grand merci à Stéphane, qui m’envoie cette pub sublime de 2003, dont je vous fais aussitôt profiter. La bagnole est aussi, aussi, un morceau de barbaque industrielle. Je me permets d’y voir un forme d’aveu, qui aura échappé aux concepteurs de cette image. Pour une fois que la pub, cette industrie du mensonge, dit une vérité de base ! La photo est petite, mais vous aurez sans peine reconnu Renault. Notre chère Renault. Notre grand champion national. Dieu que c’est beau ! Lire la suite…

Renault « Zéro Emission » ou le stade suprême du blanchiment écologique

lunette_greenwashing_renault-ze

Ces jours-ci, Renault présente à la presse et à de nombreux « blogueurs influents » sa nouvelle gamme de voitures électriques présentée comme « Zéro Emissions » (Renault ZE). Il est assez pitoyable de voir fleurir sur des blogs qui se disent « écologiques » des articles sponsorisés qui vantent la « révolution écologique » de Renault… La réalité, c’est que Renault trompe le public. Le bilan environnemental de l’auto électrique n’est pas vraiment très bon, mais le bilan commercial de cette affaire est quant à lui probablement très intéressant pour Renault… Lire la suite…

Projection de LIVE BICYCLE lundi 16 novembre à 18h à l’Université Bordeaux 2 amphithéâtre Pitres

live-bicycle

La bicyclette est à la voiture ce qu’une salle de cinéma indépendante est à un multiplexe… “Small is beautiful”, comme on l’oublie trop souvent ! Le vélo, c’est petit, c’est léger, c’est à notre échelle. Alors, venez le 16 novembre à 18h à l’Université Bordeaux 2 amphithéâtre Pitres pour la projection de LIVE BICYCLE, le film de toutes les masses critiques. Lire la suite…

atomobile.CO2

Après l’énergie positive de BMW, c’est au tour de Renault de promouvoir, au travers d’une publicité faussement écologique, des concepts-cars tout électriques qui ne rejetteraient pas, selon le constructeur, de CO2. Utilisant un raccourci pour le moins osé entre voiture électrique et véhicule n’émettant pas de CO2, Renault omet de façon bien opportune d’évoquer le bilan carbone du kWh électrique, qui en période de pointe de consommation avoisine les 600 à 900 g/CO2 par kWh. Lire la suite…

BMW: Publicité positivement démagogique

pubbmw-adf89

En date du 07 septembre dernier, au travers de cinq pleines pages d’un grand quotidien du matin, le constructeur automobile BMW a tenté d’égailler un secteur économique plutôt morose en affichant comme slogan principal « la joie selon BMW ». Toujours selon ce constructeur allemand, « la joie est une énergie positive ». Une fois encore et malgré les engagements des professionnels de la publicité, l’industrie automobile est prise en flagrant délit de blanchiment écologique en utilisant un concept, « l’énergie positive », qui ne peut objectivement pas caractériser une automobile qui rejette 232 grammes de CO2 par km et consomme 9,7 litres au 100 km en conduite normalisée et hors climatisation. Lire la suite…