Carbone noir : le cycliste pas le plus exposé

Depuis 2014, l’Institut Scientifique de Service Public (ISSeP), basé à Liège, mène un projet pour objectiver l’exposition des différents usagers de la route à la pollution. Baptisé « Exposition, Trafic et Carbone noir » (ExTraCar) ce projet a mesuré les particules ultrafines de carbone ingérées lors des déplacements en milieu urbain. Lire la suite…

Mon vélo m’a remis dans mes bottes d’homme

Suis-je encore homme après une journée entière de bureau passée devant un ordinateur, coupée d’une brève pause déjeuner employée à mâchonner un sandwich les yeux toujours rivés à mon écran ? Cela dépend de l’avant et de l’après. Si l’avant-bureau a été un combiné « maison, voiture, garage-souterrain, bureau, ordinateur » et si l’après-bureau est l’exact inverse, alors c’est sûr, il ne reste pas beaucoup d’humain à la fin du jour. Lire la suite…

La pollution de l’air près des routes

Sur la route, dans sa voiture, on respire vraiment très mal. Les automobilistes sont les plus exposés à la pollution de l’air. Mais au bord de la route, que se passe-t-il ? Et bien les habitants des axes routiers sont exposés à des risques bien plus importants que les habitants éloignés du trafic automobile et des sites industriels. Asthme, maladie cardio-vasculaire, autisme, voilà quelques problèmes de santé graves qui peuvent survenir. Comme vous êtes des lecteurs attentifs aux arguments, voilà quelques études et renvois bibliographiques pour vous en convaincre. Lire la suite…

Diesel Papers

En plein scandale sur les Panama Papers, le journal Le Monde lève le voile sur un autre scandale, de santé publique, sur la nature cancérigène du diesel. Les scientifiques, les pouvoirs publics et les industriels de l’automobile savaient depuis au moins 1997 que le diesel est cancérogène, mais l’information est restée confidentielle jusqu’à aujourd’hui… Lire la suite…

Michel Aubier, le pneumologue à la longue liste d’intérêts

Vous avez certainement entendu parler de Michel Aubier, chef du service de pneumologie-allergologie à l’hôpital Bichat de Paris. Nous avions déjà alerté les médias il y a quelques années au sujet de ses positions plus ou moins claires au sujet du lien entre cancers et pollution de l’air. Un jour il dit que c’est possible, un jour il dit le contraire. De quoi semer le trouble dans les esprits. Accusé de conflits d’intérêt, notamment par sa présence à la fondation de l’entreprise Total et en tant que médecin de ses 200 plus hauts cadres dirigeants, Respire souhaite compléter la liste, en apportant quelques éléments nouveaux. Lire la suite…

Le vélo rend-il plus intelligent?

La pratique régulière du vélo, comme tout exercice physique, ne procure pas seulement une bonne santé cardiovasculaire. Elle améliore aussi le bon fonctionnement du cerveau. Augmentation des neuromédiateurs, plus grande production de neurones, meilleure irrigation des tissus : tout est bon pour se (re)mettre en selle! Lire la suite…

Ils ne respirent plus

Les personnes qui souffrent de la pollution de l’air semblent invisibles et les autorités restent, globalement, impassibles devant ces vies gâchées. L’association Respire publie des témoignages poignants. Découvrez les sans plus attendre, sur un site que nous leur dédions. Lire la suite…

Les tricheurs

Article mis à jour le 22 octobre 2018

Le scandale Volkswagen de fraude massive sur les émissions polluantes de millions de voitures à travers le monde a ouvert la boite de Pandore. C’est toute une industrie qui semble désormais touchée à mesure que les soupçons de fraude et de triche commencent à s’étendre à l’ensemble des constructeurs. Cet article, mis à jour régulièrement, regroupe les dernières informations disponibles sur la triche massive de l’industrie automobile. Lire la suite…

Pollution automobile: prévenir plutôt que guérir…

Nous avons une fois de plus traversé en mars 2015 une semaine de pic de pollution atmosphérique (à l’instar de celle de mars 2014) condamnant les habitants des grandes villes à respirer un air dangereux pour leur santé, chargé de particules fines, de dioxyde d’azote, d’ozone et de dioxyde de souffre. En dehors de ces épisodes médiatisés, nous sommes pour la plupart quotidiennement exposés à des seuils supérieurs à ceux préconisés par les organisations internationales sans que des mesures de protection sanitaire ne soient prises. 
 Lire la suite…