La droite, la gauche et la route (3/3)

Troisième partie – La politique nationale

Le Grenelle de l’environnement, lancé par Nicolas Sarkozy fin 2007, a suscité beaucoup d’espoirs et a débouché sur des décisions importantes concernant l’investissement dans le domaine des transports: deux appels à projets de transports collectifs urbains en site propre (TCSP), le lancement de 3 lignes à grande vitesse et un effort de régénération du réseau ferré classique, l’adoption de l’écotaxe poids lourds destinée à financer les infrastructures de transport. Mais la taxe carbone a été abandonnée, abandon vite suivi d’un revirement très net en mars 2010: »l’environnement, ça commence à bien faire« . Exemple typique: l’autorisation de circulation des camions de 44 tonnes, un avantage décisif (+ 10 % de productivité) donné à la route face au rail et à la voie d’eau. Lire la suite…

Un jour dans la vie d’un livreur à vélo

Être payé pour faire du vélo dans Paris, cool, non ? Tu bosses quand tu veux, tu gagnes le fric que tu veux, tu livres des repas, tu fais plaisir aux gens, c’est éco-responsable, ça donne du boulot aux jeunes, vraiment cool. Tellement cool que Thibaut a voulu faire le boulot. Vélo, casque, maillot, le voilà parti, avec ce curieux cube sur le dos, cool ! Euh… vraiment ? Lire la suite…

Tout compte fait, mieux vaut faire du vélo que de la voiture électrique

Samedi dernier, la chaîne de télévision France 2 a fait honneur au service public lors de l’émission « Tout compte fait » intitulée « Villes: quand la voiture n’est plus la bienvenue ». L’émission était composée de deux reportages particulièrement intéressants, le premier sur la voiture électrique et le second sur la politique vélo de Copenhague au Danemark. Lire la suite…

La droite, la gauche et la route (2/3)

Deuxième partie – Les politiques régionales et départementales

Lors de l’élaboration des Contrats de Plan Etat-Régions (CPER) 2015-2020, les élus régionaux, y compris ceux d’Alsace et de Corse, seules Régions gérées par la droite à l’époque, se sont battus énergiquement pour sauvegarder les investissements ferroviaires alors que le gouvernement Valls les poussait à investir massivement sur la route. En moyenne, l’Etat dépensera deux fois plus pour les routes que pour le rail, les Régions trois fois plus pour le rail que pour les routes (les autres financeurs des CPER sont les départements et les établissements publics). Lire la suite…

Actuvélo fête ses 5 ans d’existence

Cela fait 5 ans qu’Actuvélo passe au crible le Web français et international. Ce portail d’information publie des articles d’ici et d’ailleurs, des chroniques d’auteurs, partage des liens incontournables pour vivre le vélo comme mode de déplacement. Pour son anniversaire, il innove avec un Concentré d’Actu fraîchement pressé chaque mois. Zoom sur ce site unique en son genre. Lire la suite…

La droite, la gauche et la route (1/3)

Première partie – Les politiques locales

A droite, la volonté de relancer les investissements routiers et de favoriser la circulation automobile s’affiche souvent brutalement à tous les niveaux territoriaux: local, régional et national. Mais on trouve des exceptions notables à cette tendance générale, essentiellement dans les grandes agglomérations. A gauche, les déclarations d’intention sont plus vertueuses, et la politique des élus locaux et régionaux est en général plus rationnelle, mais la politique des gouvernements de gauche depuis 2012 a été pire que celle des années précédentes, elle est très semblable à celle que préconise la droite aujourd’hui. Lire la suite…

Vélooze

Les caisses sont vides. Ou alors l’argent qui reste est utilisé à autre chose. Les principales associations cyclistes françaises pédalent dans la choucroute, le ministère du développement durable ayant coupé les fonds des subventions. Lire la suite…

Cul sur la selle, pensées au ciel (1)

Lundi matin, 8 heures. Une voix presque métallique annonce le prochain arrêt du bus qui m’amène à mon bureau. Je me remémore la journée d’hier : balade en forêt, un faux mouvement en grimpant sur un tas de branchages, et deux heures plus tard sortie des urgences la main droite plâtrée. J’en prends pour trois semaines de transport en commun car le vélo, c’est niet, m’a répondu le médecin urgentiste. Lire la suite…