Le modèle cubain

Avec la mort de Fidel Castro, c’est un pan de l’histoire universelle qui est en train de tomber. A l’heure des Poutine, Trump ou Fillon, il est de bon ton de dénoncer Cuba comme une dictature sanglante. Vous comprenez, c’est désormais la « fin de l’Histoire » et nous filons tout droit vers le « paradis néo-libéral ». Il n’y aura plus de fonctionnaires, toujours plus de baisses d’impôts pour les plus riches, des inégalités toujours plus fortes, un productivisme effréné et un pillage des ressources naturelles sans précédent au service d’une élite, mais puisqu’on vous dit que c’est le paradis! Lire la suite…

L’effondrement, c’est maintenant!

On connaît déjà plutôt bien le pic de pétrole (Peak Oil), à savoir la décrue prévisible des ressources pétrolières une fois le « pic » de production atteint puis dépassé, ce qui est désormais le cas. Un peu moins connu est le Peak Everything, que l’on pourrait traduire par le « pic de tout ». Sur le même modèle que le pétrole, toutes les matières premières non renouvelables pillées dans le sol vont chacune atteindre progressivement leur pic d’extraction, pour ensuite devenir de plus en plus rares et surtout, de plus en plus difficiles à extraire à des coûts de plus en plus élevés. Au bout du chemin, il y a l’effondrement, de l’économie, de la société, de l’environnement. Lire la suite…

Crash au Conseil national de la sécurité routière

Deux experts démissionnent du Conseil national de la sécurité routière qu’ils jugent « en perdition ». Claudine Perez-Diaz, sociologue et chargée de recherche au CNRS, et Claude Got, professeur de médecine spécialiste de l’accidentologie, annoncent dans une tribune au journal « Le Monde » leur décision de démissionner du comité des experts auprès du Conseil national de la Sécurité routière, estimant que l’organisme « n’assume pas ses fonctions ». Lire la suite…

Passer à la voiture électrique, c’est comme changer de marque de cigarettes

La voiture électrique n’est pas la solution écologique que les constructeurs et les médias voudraient nous vendre. En fait, l’objectif réel de la voiture électrique semble être de continuer à vendre toujours plus de voitures à des consommateurs occidentaux qui se désintéressent de plus en plus de la voiture. Mais passer de la voiture thermique à la voiture électrique revient en fait à changer de marque de cigarettes, la pollution n’est pas exactement la même mais le résultat final est le même. Lire la suite…

Bruit statistique ou indice d’une modification profonde des représentations et des modes de vie?

Voici une note de lecture personnelle de “Recent Trends in Car Usage in Advanced Economies – Slower Growth Ahead?”, document de travail qui a servi à la rencontre internationale des 29 et 30 novembre 2012 à Paris, sous l’égide du Forum International des Transports, organisation intergouvernementale réunissant 54 pays membres de l’OCDE qui a pour objet d’aider à construire les politiques de transports au niveau mondial. Lire la suite…