L’écologie, c’est sérieux, bordel !

borloo-lecologie-cest-serieux

Suite aux dernières péripéties de l’odieuse taxe carbone, je me suis rendu au ministère de l’écologie, en tant que président-directeur-général de la PUTE (Pollueurs Unifiés contre la Taxation Environnementale), pour remercier Jean-Louis Borloo pour l’ensemble de son œuvre, qui a bien voulu me recevoir à l’apéritif de 10 heures. Lire la suite…

Pétrole : Total, en crise, incrimine écolos et « décroissants »

petrole_total_dunkerque_greves_ecolos_inside

Le pétrolier « Total », en crise en France, cherche des boucs émissaires pour échapper à ses responsabilités. Les écologistes avec leur taxe carbone et leur discours sur la nécessité de réduire les consommations sont tout désignés. Et, plus étonnant, les (encore) très confidentiels tenants de la décroissance. Tout indique pourtant qu’il s’agit d’une tendance lourde, de plusieurs décennies, liée à l’évolution des sociétés industrielles. « Démontage » de cette accusation réductrice. Lire la suite…

Automobilistes, automobilisez-vous !

Tu sais où je vais te le mettre celui-là?
“Tu sais où je vais te le mettre celui-là?”

Merde alors! Les bénéfices du groupe Total sont en chute libre en 2009, avec seulement 7,8 milliards d’euros! L’industrie pétrolière nationale est proche de la faillite, nous demandons aux automobilistes français de s’auto-mobiliser et d’aller acheter rapidement de grandes quantités d’essence dans les stations services Total. Lire la suite…

Pour un ministère de la transition économique

Ce qui manque aujourd’hui, ce n’est pas tant une volonté de changement profond du côté des citoyens, c’est un soutien politique réel aux initiatives radicales. Obnubilés par les sirènes d’un « capitalisme vert » qui permettrait de poursuivre le (green) business as usual, nos décideurs s’arc-boutent sur les enjeux budgétaires de court terme, la relance des investissements privés, le plan Marshall « 2 point vert » et les arcanes d’une « politique énergétique » bien difficile à saisir. Ce qui reste dormant sous la surface, étouffé par les urgences du moment, c’est le vaste chantier de la transition économique – notre transition économique vers le post-capitalisme. Lire la suite…

Une récession temporaire… ou la fin de la croissance ?

Tout le monde s’accorde sur ce fait : notre économie est mal en point. Les symptômes inévitables comprennent un déclin des dépenses et de la confiance des consommateurs, ainsi qu’un repli des échanges commerciaux mondiaux et du crédit disponible. Ajoutez à cela un effondrement des valeurs immobilières, un carnage dans les industries automobiles et le transport aérien, et vous obtenez effectivement un tableau très sombre. Lire la suite…

Emissions grises de CO2 et bilan carbone de l’automobile

climate-change

Les émissions de CO2 sont en train de devenir, du fait de leur rôle avéré dans le réchauffement climatique, l’indicateur environnemental principal de l’industrie automobile. Bien plus, les émissions de CO2 sont même pour les constructeurs automobiles un argument marketing et pour le gouvernement un moyen de récompenser les automobilistes sous forme de bonus « écologique ». Mais de quoi parle-t-on exactement? Lire la suite…

Pour l’interdiction des 24 Heures du Mans

24_heures_du_mans

Et c’est reparti pour un tour, ou plutôt pour 360 tours de circuit (à quelques tours prêt) et 24 heures de furie motorisée et polluante. On a diffusé le film Home sur France 2 la semaine dernière et Europe Ecologie a fait un carton aux élections européennes: ce n’est pas grave et cela ne change pas grand chose pour les 24 Heures du Mans, cette Arme de Pollution Massive qui revient tous les ans à la même époque nous rappeler qu’au bout du compte, la planète, le réchauffement climatique, l’épuisement du pétrole ou l’environnement, tout le monde s’en fout! Lire la suite…

Automobile, CO2 et concentrations de polluants

cigarette

Le professeur Jean-Paul Morin, de l’Inserm de Rouen (Institut national de la santé et de la recherche médicale), était l’invité d’un débat sur l’avenir de l’automobile, le 26 mai 2009 à Saint-Romain-De-Colbosc (Haute-Normandie). Débat au cours duquel il s’est livré à un véritable réquisitoire contre l’automobile et ses (trop) nombreux polluants, rappelant au passage que les premières victimes de la pollution automobile sont les automobilistes et les passagers de leur voiture. Lire la suite…

A l’occasion d’une « vente flash » du 4×4 de Peugeot, les associations ont organisé la première Grande braderie climatique

climat-en-solde

Paris, le 26 mai : Les associations de protection de l’environnement ont organisé une vente parodique de CO2 pour dénoncer la vente bradée d’un millier de Peugeot 4007, le 4*4 de la marque PSA, un véhicule particulièrement consommateur et polluant[1]. Lire la suite…