Le trafic automobile réduit le développement pulmonaire

Le trafic automobile réduit le développement pulmonaire

Les enfants vivant à proximité d’une autoroute ou d’une route à fort trafic ont un développement pulmonaire réduit et leur santé risque de s’en ressentir à l’âge adulte, selon une étude américaine publiée vendredi en ligne par la revue médicale britannique The Lancet. Lire la suite…

Plus de pollution, moins de bébés

L’été, c’est l’époque des fortes chaleurs… et des pics de pollution. Or une publication de l’Institut de veille sanitaire vient de souligner l’impact nocif de ce phénomène sur la fertilité et le développement des bébés. L’ouvrage recense plusieurs études menées dans des pays tels que les Etats-Unis, le Brésil, la Pologne… Et elles mettent toutes en cause l’impact de plusieurs polluants sur les fonctions de reproduction et le développement des bébés : monoxyde de carbone, dioxyde de soufre, hydrocarbures… Lire la suite…

Maladies respiratoires: La circulation automobile augmente le risque

Le Quotidien du Médecin – 21/09/2005

Selon deux études suisse et française présentées à Copenhague au congrès annuel de la Société européenne de pneumologie (ERS), la circulation automobile constitue une menace majeure, bien supérieure à celle de la pollution atmosphérique de fond. Lire la suite…

200.000 enfants de Los Angeles victimes d’asthme


Autoroute à Los Angeles en 1950
(
US Environmental Protection Agency)

200.000 enfants de Los Angeles victimes d’asthme

LOS ANGELES (AFP) – 18/08/2005 07h34 – Lorsque Sandra Baquero est venue à Los Angeles, elle s’attendait à trouver le soleil, de jolies plages et un mode de vie sain. Elle a dû déchanter : son petit garçon, atteint de maladies chroniques dues à la pollution, doit rester cloîtré à la maison. Lire la suite…