NoAuto. Per la fine della civiltà dell’automobile

noauto-marcel-robert

Le livre de Marcel Robert, « Pour en finir avec la société de l’automobile« , vient d’être traduit en italien et bénéficie même désormais d’une édition en Italie chez Asterios Editore.

L’ouvrage, dont le titre italien est « NoAuto. Per la fine della civiltà dell’automobile », vient en effet d’être tiré à 1.000 exemplaires par une maison d’édition de Trieste. La vente des exemplaires doit permettre de financer le projet et les coûts d’édition. La version numérique de l’ouvrage sera disponible dans un second temps en téléchargement gratuit sur Internet.

Plusieurs présentations publiques du livre sont prévues en Italie, notamment à Rome, Sassari, Trieste et plusieurs autres villes.

Nous tenons à remercier Andrea Wehrenfennig, qui porte ce projet de traduction et d’édition italienne depuis le début. Andrea Wehrenfennig est actif depuis environ 20 ans dans les mouvements environnementalistes italiens, surtout Legambiente (dont il a été le président régional). Ainsi que Asterios Delithanassis, libraire de Trieste qui est le responsable de la maison d’édition Asterios Editore.

Il est remarquable de penser que cet ouvrage est désormais édité en Italie alors même qu’il n’a pas connu d’édition en France, où il est seulement disponible gratuitement en version numérique, sur le site de Carfree France. Nous lançons donc un appel aux éditeurs français qui voudraient se lancer dans le projet…

En attendant, un blog vient d’être lancé pour promouvoir l’ouvrage en italien : http://noauto.wordpress.com/

noauto

http://www.facebook.com/carfree

Carfree

A propos de Carfree

Administrateur du site Carfree France

2 commentaires sur “NoAuto. Per la fine della civiltà dell’automobile

  1. Tommilidjeuns

    Au pays des Ferrari et des Lamborghini, où la bagnole est plus sacrée que la mamma et la pizza réunies, il fallait oser, ils vont bien se marrer les ritals, mais bien manoeuvré le gars Marcel…

Les commentaires sont clos.