Vélo hybride et voiture à assistance électrique

Les mots sont parfois lourds de sens. Prenons l’exemple de la « voiture hybride » et du « vélo à assistance électrique ». Dans les deux cas, on parle d’une technologie qui consiste à ajouter une motorisation électrique à un mode de déplacement.

Dans le cas de la voiture hybride, il s’agit en fait d’une voiture normale (comprendre: à pétrole) à laquelle on ajoute une assistance électrique pour les parcours urbains, c’est-à-dire en ville ou à faible vitesse. Pourquoi ne parle-t-on pas de « voiture à assistance électrique »?

C’est simple car « assistance électrique », cela fait trop « assisté »! Cela rappelle peut-être trop le statut initial de l’automobiliste… Alors que le terme « hybride » est quant à lui très connoté « technologie », ce qui est probablement plus valorisant pour l’automobiliste-acheteur.

Hybride est en effet un terme qui provient initialement du domaine de la génétique et qui caractérise le croisement de deux individus de deux variétés, espèces ou genres différents. Le terme « hybride » sonne sans doute mieux à l’oreille que le terme « assistance », surtout par les temps qui courent où la notion d’assistance a été ravalée par la clique sarkozyste à la notion de « parasitisme »…

Du point de vue des constructeurs de voitures, il est ainsi sans doute préférable de proposer à la vente des « voitures hybrides » plutôt que des « voitures à assistance électrique ».

Inversement, pourquoi utiliser l’expression « vélo à assistance électrique » (VAE) pour caractériser un mode de déplacement de type « hybride » (croisement de l’énergie musculaire et électrique)?

En effet, selon Wikipédia, un véhicule hybride est « un véhicule faisant appel à plusieurs sources d’énergie distinctes pour se mouvoir », ce qui caractérise à n’en pas douter le « vélo à assistance électrique »…

Si on résume, il est donc sémantiquement préférable d’assimiler les cyclistes roulant en VAE à des « parasites assistés » et les conducteurs de voitures hybrides à des passionnés de technologie…

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

32 commentaires sur “Vélo hybride et voiture à assistance électrique

  1. MOA

    Bien vu !

    Ce point de vue sémantique luttant contre la propagande insidueuse qui nous entoure, sera évoqué au prochain JT de TF1 j’espère…

    non?

    bon.

  2. Pim

    Marcel,
    je trouve ton raisonnement un peu tiré par les cheveux (« capillotracté », diraient les marketteux).
    Il est clair que le terme « hybride » est connoté technologie, moderne etc. Alors que pour la voiture, qu’elle soit électrique, thermique ou hybride, ca reste une « chaise roulante » ou on ne fournit aucun effort. Bref, aucun côté courageux ni sportif etc. dans la voiture.
    Le terme « hybride » par définition se prêterait également très bien au VAE. Mais là où tu y vas fort, c’est sur le terme ‘assistance’. Il ne s’agit pas de faire des cyclistes VAE des assistés, mais de les aider dans un effort que l’automobiliste ne connaît pas. Il y a eu aussi du marketting derrière ce terme ‘assistance’, et je ne crois pas qu’il faille l’interpréter de manière péjorative. Le but se destine surtout au public urbain qui a peur de transpirer en allant bosser. (ce qui est une idée recue, il suffit de rouler cool)

    Ce qui est beaucoup plus choquant, c’est de parler d’une ‘ligne/coupe sportive’ pour une carrosserie, ou de « performance/puissance » etc. pour des bagnoles, et de les surdimensionner pour leur usage (taille, vitesse maximale, puissance). Tout ca pour rouler à 30 dans les petites rues escarpées de nos centres villes et 130 sur les autoroutes. Dans ces termes, l’ego du fainéant automobiliste est beaucoup plus flatté : c’est une grosse feignasse, mais il se sent sportif, performant et puissant, et a une belle ligne derrière laquelle cacher son ventre gras!
    Ajoutons à cela que ces termes incitent à la course, à la vitesse et donc à la violence routière et à la mise en danger d’autrui…..

    merci quand meme pour cette minute sémantique !

  3. Bahn

    Les termes « Hybride » et « Assistance » sont relativement bien utilisé dans les deux cas.

    Le moteur électrique d’une voiture hybride n’est pas là pour aider la voiture à aller plus vite etc… La voiture peux rouler avec/sans/seulement l’un des deux moteurs (thermique ou électrique).

    Alors que pour le vélo, le moteur électrique est là pour soulager l’effort, augmenter la vitesse moyenne (pas pour tous) et ne peux fonctionner qu’avec l’utilisation de l’effort musculaire.

  4. MOA

    Bahn :  » La voiture peux rouler avec/sans/seulement l’un des deux moteurs (thermique ou électrique). »

    Ouaip et elle peut rouler sans aucun des 2 aussi… il suffit de la pousser AHAHA ( bagnole à assistance humaine ? )

  5. MOA

    Bahn, vous êtes vexé? Du coup vous sortez une insulte? C’est pas beau.

    Je maintiens ma super blague… qui n’en est pas vraiment une d’ailleurs. Y a un modeste quelque chose derrière. Si si.

  6. LEGEOGRAPHE

    Petit Robert ou Grand Robert (désolé pour cette considération de taille sans importance), j’aime votre article. Il y a en effet une différence sémantique alors qu’on pourrait très bien la retourner.

    Mais ce que dit Pim est vrai aussi : le marketing VAE est très bien pensé envers les cyclistes transpirants.

    Au passage, j’ai essayé les VAE loués dans Clermont-Ferrand (détenus par Véolia) par le service Moovicité, et j’ai été déçu par le service (nul, le mec n’y connaît rien et ne prend pas la peine de vérifier la pression de pneus clairement sous-gonflés) et leurs batteries vieillissantes pèsent lourd et n’assistent pas longtemps. Bref, je préfère (même à Clermont) mes jambes (même si j’ai essayé des VAE bien meilleurs). Enfin, entre la location à Véolia de VAE urbains clermontois et la location de Vélib à JC-Decaux Paris, je préfère la deuxième solutions (entre la peste et le choléra…).

  7. Anthony Grégoirebaillecyclist

    Je me déplace à l’aide de mon énergie humaine, aidé d’un pédalier et de 2 roues, suis-je une personne hybride ou assistée?

  8. LEGEOGRAPHE

    Tout à fait, il y a plein de moyens d’assistance : toute machine. Même la chaussure aux semelles rebondissantes est une assistance.
    Pour l’Histoire, certains athlètes ont continué assez longtemps à courir pieds nus !
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Course_%C3%A0_pied_pieds-nus

    Allez, juste pour rappeler que la course à pieds nus eut de très grands moments dans l’histoire même des JO :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Abebe_Bikila
    « En nocturne, il remporte la course pieds nus en 2 h 15 mn 16 s (record du monde) ».

    Une vidéo (5 minutes) montrant le phénomène Bikila à ces JO de 1960 (Rome) :
    http://www.dailymotion.com/video/xesdzc_abebe-bikila-marathon-jo-rome-1960_sport

    Jouissif… Sauf qu’il sera rattrapé par les sponsors et gagnera à nouveau 4 ans plus tard, cette fois-ci chaussé par une marque encore célèbre aujourd’hui.

    Destin de l’histoire peut-être (article Wikipédia) :
    « Sa carrière achevée, il est victime d’un grave accident de voiture sur la route reliant Addis-Abeba à Dessié le 22 mars 1969. Il reste prisonnier de la carcasse de sa Volkswagen Coccinelle toute la nuit. […]
    Il meurt en 1973 d’une hémorragie cérébrale à l’âge de 41 ans, une complication due à son accident. »

  9. alain

    un vélo hybride, c’est un VTC. Ce terme est fortement employé au Québec et chez les fabricants hollandais. Rien à voir avec un VAE

  10. MOA

    Alain, dans ce cas « hybride » a donc une signification différente appliquée a la bagnole et au vélo. C’est tout le propos de l’article.

  11. LEGEOGRAPHE

    Oui, enfin, ce que voulait dire Alain, c’est que ce vocable « hybride » avait au Québec une signification bien différente avant même l’apparition de la voiture hybride (de Toyota avec Prius).
    Bref, la confusion lexicale eût été plus grande si l’on avait appelé hybride le VAE.
    Mais assistance électrique aurait très bien pu s’appliquer à la Prius.
    Mais le moteur à explosion est déjà une assistance technique. La voiture aurait donc été « à double assistance » !

  12. Bahn

    LEGEOGRAPHE > tout à fait ça !!!

    Trouvé sur un site de vente de vélo au Canada :
    « Le vélo « hybride » est comme le juste milieu entre un vélo de route et un vélo de montagne. C’est un bon vélo pour la balade, les randonnées ainsi que les déplacements urbains.  »

    Chez nous on appellerait ça un vélo « polyvalent ».

  13. Alain

    La vraie définition du vélo polyvalent c’est VTC. Reste que ce n’est qu’une définition, car dans la réalité, le VTC, c’est comme un faux 4×4: ca ressemble d’apparence à ce que ça n’est pas et c’est pas bon à grand chose.

  14. bahn

    @ALAIN ouien gros on dit la même chose.

    Pour le Québec les vélos hybride ce sont des VTC
    Leur définition du vélo Hybride est pour nous l’équivalent de vélo polyvalent.
    Un vélo polyvalent c’est un VTC.

    C’est pas que ce n’est pas bon à grand chose, c’est bon à tout faire mais pas dans pour de bonnes performances.

    Là ça ne serait pas un 4×4 mais un SUV, c’est fait pour aller un peu partout mais ce n’est pas le top pour la ville (taille, poids, conso), ni pour le tout terrain (capacité de franchissement), mais c’est plus adapter qu’un 4×4 pour la ville et l’autoroute, tout en permettant d’emprunter des chemins qu’une voiture classique ne peux pas prendre sans frotter de partout.
    C’est polyvalent.

  15. Legeographe

    Eh bien eh bien, ce n’est pas un dico de l’anti-bagnolisme qu’on aurait du faire sur Carfree, mais un dico de la bagnole, parce qu’on a la nuance qu’il faut ! 😉
    Je suis encore plus d’accord sur le parallèle VTC/SUV que VTT/4X4.

  16. Pim

    Juste pour commenter le parallèlte VTC/SUV…
    Quand tu roules en VTC, tu n’es pas fier de ta monture (enfin pas plus que ca), alors que quand tu roules en SUV, c’es ‘abord pour la frime ; ca te donne l’impression d’en avoir une grosse (bedaine d’obèse)!

    Autrement dit, la « valeur d’estime » du bien n’est pas la même

  17. Alain

    A Bahn,

    On est d’accord sur le lien entre VTC et faux 4×4, qui sont valeur de frime.
    Au fait, au québec, on ne dit pas SUV (Sport Utility Vélhicules) mais VUS (véhicules utilitaires sportifs).

    Faut regarder le plus gros vendeur de vélo français (décathlon: 25% des volumes), et sa vedette VTC: le B’Twin: Classé polyvalent par la marque, il est fortement défaillant dans de très nombreux modèles:aucun porte bagage, l’éclairage est plus que rudimentaire, Acier Hi-Ten (du bas de gamme en valeur d’acier), même pas une pompe donné avec.

  18. Bahn

    A Alain

    Pour ce qui est de Décathlon, B’Twin n’est pas un vélo VTC mais la marque de vélo de Décathlon et il y a une bonne fourchette de prix et d’équipement.

    Question : tu as quoi pour environ 170€ en neuf en VTC beaucoup mieux équipé que le premier prix B’Twin ?

  19. Alain

    Salut Bahn,

    J’ai pris l’exemple du B’Twin parce que sur le site de Decathlon, rubrique VTC, c’est le B’Twin dont ils parlent. Pour eux, le B’Twin est un VTC, enfin disons plutôt le B’Twin riverside.
    T’as quoi pour 170 euros en VTC? t’as rien. Que peut-on avoir sur un vélo pour 170 euros? Deux bons pneus c’est 40 euros, 10 pour deux chambres à air et disons 50 pour deux roues à peu près correctes. Rien que là, on en est déjà à 90 euros. alors 170 c’est de la grosse merde. Confirmé par Décathlon qui dit que son riverside est en acier Hiten pour des raisons de solidité et de confort. Pffff. Baratin, l’acier Hiten c’est bon pour les fourches à la rigueur mais pour un cadre, ça n’est ni solide, ni confortable. Une vraie marque de vélo met au moins du Chromoly.
    A 170 euros, mieux vaut je pense, regarder les petites annonces pour trouver un bon cadre en acier manchonné des années 80. On en trouve à pas cher et en changeant des composants, pour 170 euros, on a quelques chose de correct.
    J’ai monté un vélo peugeot (un très vieux Vtt) pour ma femme. Ca m’a couté 30 euros pour le moment en pièces. le reste, ça a été du nettoyage. En rajoutant 100 euros, il aura des vitesses indexées, un porte bagages, des garde boues de qualité, une bonne selle.
    Là, j’ai un ami qui m’a filé un vélo MBK en acier manchonné typé « vélo ballade » et à vu de nez, hormis cables, gaines, nettoyage réglage et deux garde boues, ça vaudra bien mieux qu’un Decathlon.
    bon, j’ai aussi de la chance. J’ai des amis qui récupère des vélos pour moi que je retape. J’ai pas besoin d’aller chez Decathlon.

  20. Bahn

    @ Alain

    Alors juste pour finir.
    Si tu vas rien qu’un peu sur le site de Décathlon, le VTC B’Twin avec un cadre en acier Hi-Ten c’est le B’Twin 3, le Riverside que tu viens de citer est avec un cadre en Aluminium, juste pour préciser que des fois c’est meiux de bien tout lire.

    Sinon c’est top que tu puisse retaper un vélo pour ta femme, c’est clair que ça reviens bien moins cher que du neuf, mais bon, tout le monde n’est pas forcément bricoleur et la motivation pour commencer le vélo que de s’en préparer un.

    Les solutions Décathlon, même si ce n’est pas le top au niveau cadre, équipement et, c’est déjà pas mal pour bien commencer et je crois que c’est l’essentiel: commencer le vélo.

  21. Tom34

    Mon vélo est maintenant hybride. A propultion mi-animale, mi-nucléaire.

    Le bon côté, c’est qu’en cas de panne d’un mode de propultion, l’autre prend le relai.

    A+
    TOM.

  22. Bahn

    @TOM34
    C’est quoi comme vélo ?

    Si c’est un VAE, comment tu fais pour avancer sans pédaler ?

  23. Alain

    A Bahn,
    Bon, je me suis trompé de B’Twin. c’est vrai le Hi-Ten c’est l’autre.

    Par contre, le Riverside, c’est quoi comme Alu: du 5000, 6000, 7000?
    Qui parie du 5000, le réputé économique au détriment du souple et du solide?

    Il est vrai que Decathlon, c’est déjà pas mal pour commencer le vélo, ou plutôt, c’est commencer le vélo mais par le mal. Néanmoins, je suis d’accord, c’est commencer.
    Et puis, Décathlon, c’est aussi faire marcher le marché du cycle: leur vélos sont mauvais, mais les voleurs les adorent. Fous un vélo allemand de 800 euros à côté d’un vélo décathlon à 150 euros: Regarde lequel part le plus vite sous les mains expertes d’un voleur! Comme quoi, la France n’a aucune culture vélo.

  24. Tom34

    C’est un Giant sur lequel j’ai monté un kit BionX de récup.

    Quand la traction humaine fait défaut (mal de dos, pas la pêche le lundi matin, etc.), je règle l’assistance au max et reste en dessous de 25 km/h. Comme cela, je n’ai aucun effort à faire (juste faire tourner les pédales).

    A+
    TOM.

  25. Bahn

    @ TOM34
    Ok je comprends mieux.
    Perso j’ai un Giant mais c’est un VAE d’origine.

    Dans ton cas, le « moteur » musculaire reste toujours actif, même si c’est un minimum, sans lui le moteur électrique ne fonctionne pas.

    Alors que dans une voiture « hybride », la voiture avance grâce :
    – au moteur électrique seul.
    – au moteur thermique seul.
    – aux moteurs électrique et thermique.

  26. MOA

    Je me trompe ou bien depuis un certain temps, les commentaires ici ressemblent à de l’argumentation de marketeux ou de politique… et vas-y que j’te joue sur les mots pour mieux t’enfumer en se donnant des faux airs de spécialiste et en donnant de l’importance à des détails sachant que le propos n’est pas là ? Non?

    Si un jour on doit pédaler sur une bagnole propulsé au crotin, on ne parlera jamais de bagnole à assistance musculaire ou de bagnole a assistance au crotin. C’est tout le propos de cet article… dont je félicite une nouvelle fois l’auteur d’ailleurs.

  27. Legeographe

    Moa, bien sûr que ce n’est pas l’habitude sur Carfree de parler matériel.
    Mais bon, soit… Il faut savoir accepter le fait que parfois les gens aient besoin de parler technique. L’esprit ne meurt pas forcément avec la technique. Bon, il est vrai que cela ressemble plus au forum Vélo-Rutilant-Mag, mais il y a plus grave si on arrive globalement à trouver notre bonheur sans parler technique tout le temps.

    Je vous le souhaite à tous, en tout cas…

  28. Bahn

    Pour revenir aux deux termes du sujet, à savoir « Hybride » et « Assistance », ce redis ce que j’ai marqué plus :

    Ces termes sont relativement bien utilisé dans les types de véhicules utilisé.
    La voiture qui a deux moteurs (thermique et électrique) est effectivement Hybride.
    Elle est même 3 types de véhicule à la fois.
    Selon l’utilisation des moteurs elle est soit :
    – voiture électrique (utilisation seul du moteur électrique)
    – voiture « classique » (utilisation du moteur thermique)
    – voiture hybride (utilisation des deux moteurs.
    Mais dans son fonctionnement, le moteur électrique n’assiste pas la voiture, elle ne vas pas l’aider à aller plus ou quoi que ce soit, il fait juste la même chose (et encore).

    Alors que le vélo électrique (VAE) son moteur électrique aide (assiste) le moteur « musculaire » pour aller plus vite sur la moyenne, passer plus facilement des montées, etc…
    Et surtout il (moteur électrique) ne peux marcher sans le moteur « musculaire ».

    @MOA
    « Si un jour on doit pédaler sur une bagnole propulsé au crotin, on ne parlera jamais de bagnole à assistance musculaire ou de bagnole a assistance au crotin. C’est tout le propos de cet article… dont je félicite une nouvelle fois l’auteur d’ailleurs. »

    Ben normal, vu qu’il n’y aura pas d’assistance, ça restera une automobile.
    « automobile : Qui se meut par soi-même grâce à un moteur »

    On pourra parler de voiture à assistance, quand on fera des voitures avec un deuxième moteur qui aidera le premier moteur dans quelque chose qu’il ne peux pas faire ou difficilement.

  29. Legeographe

    Pour la question de la motorisation hybride, voir la petite pointe des Guignols de l’Info en date du 29-04-2011 (visible pendant 7 jours sur leur site) :

    « L’association du moteur à essence et du moteur musculaire… »
    http://www.canalplus.fr/c-humour/pid1784-c-les-guignols.html

    Bref, les Guignols ont réussi à mettre en image la théorie des « esclaves énergétiques » (de Jean-Marc Jancovici).

Les commentaires sont clos.