Pourquoi nous sommes favorables à l’augmentation du prix du gazole

La grogne monte en France contre l’augmentation du prix du carburant. Respire, association nationale pour l’amélioration de la qualité de l’air, affirme haut et fort qu’elle soutient l’augmentation du prix du gazole et son rattrapage par rapport au prix de l’essence : une mesure qu’elle demande même depuis des années. En effet, en matière de pollution de l’air, et donc de santé publique, gazole et essence ne sont en rien comparables. Lire la suite…

Enfin une prise de conscience!

Visionnaire et radicale il y a 40 ans, l’écologie politique s’était faite pulvériser à la suite de la contre-révolution libérale des années 80. S’en était suivi une période terrible en France où l’écologie, sous le contrôle des Verts, de Cohn-Bendit, de EELV ou Yann Arthus-Bertrand, s’était retrouvée réduite à être la couche d’enduit vert du capitalisme ‘durable’, ‘vert’ ou ‘circulaire’.  Lire la suite…

Comment la France est devenue un pays cyclable

Pendant très longtemps, la France, comme la plupart des pays occidentaux, a connu une massification de l’automobile individuelle, avec tous les problèmes induits (pollution, accidents de la route, insécurité routière, détérioration de l’environnement, etc.). Au tournant des années 2018-2020, suite à la Grande augmentation du prix des carburants de 2018, la France a radicalement changé de perspectives pour se transformer en pays cyclable. Lire la suite…

Monsieur 10%

Les dernières péripéties de l’affaire Khashoggi, du nom du journaliste saoudien sauvagement assassiné dans les locaux du consulat saoudien d’Istambul en Turquie, montrent une fois de plus le réel visage de la dictature sanguinaire et rétrograde d’Arabie Saoudite. Lire la suite…

Le 17 Novembre, bloquons la connerie!

L’homme contemporain est prompt à s’indigner contre les taxes sur l’essence, les péages urbains, le prix de l’autoroute, la limitation des vitesses à 80 à l’heure, la multiplication des radars, la réduction des parkings et le prix de son heure, l’étroitesse et le mauvais état de la chaussée, ses virages prononcés et son encombrement par les piétons et les cyclistes, les tracteurs et les camions poubelles. Lire la suite…

Des scientifiques mettent en garde l’ONU contre la disparition imminente du capitalisme

Le capitalisme tel que nous le connaissons est terminé. C’est ce que suggère un nouveau rapport commandé à un groupe de scientifiques par le Secrétaire général de l’ONU. La raison principale ? Nous passons rapidement à une économie mondiale radicalement différente en raison de l’exploitation de plus en plus insoutenable des ressources environnementales de la planète. Lire la suite…

Biocarburant ?

Le terme manipulateur

Nul besoin d’aller fouiller bien loin pour trouver la raison de l’usage du terme « Biocarburant », Wikipédia le faisant très bien: « L’expression « biocarburant » (formée du grec bios, vie, vivant et de « carburant ») indique que ce carburant est obtenu à partir de matière organique (biomasse), par opposition aux carburants issus de ressources fossiles. L’appellation « biocarburant » a été promue par les industriels de la filière et certains scientifiques. Biocarburant est la dénomination retenue en 2003 par le Parlement européen. » Lire la suite…

Biocarburant, la France ivre d’huile de palme

La FNSEA l’avait bien compris, l’avenir de l’agriculture française, c’est l’industrie des biocarburants. Rien n’avait été laissé au hasard et tout est allé très vite. En une décennie le décor était planté dans le paysage français. Les trémolos et envolées lyriques des élus dans l’hémicycle sur « l’indépendance énergétique » et l’emploi, les succions assurées des subventions de la PAC et de l’Etat, sans oublier l’image de marque affinée au greenwashing… bref le package promotionnel de lancement de son nouveau réseau de biocarburants fut très tôt irréprochable à tous les points de vue. Lire la suite…

Ni de droite ni de gauche, juste pour Total et ses 10 milliards de bénéfices annuels

Nicolas Hulot avait promis que l’huile de palme, c’était du passé: « Nous allons fermer une fenêtre qui donnait la possibilité aux biocarburants d’y incorporer de l’huile de palme » disait le ministre de la transition écologique le 6 juillet 2017 dans le cadre de la sortie en fanfare du Plan Climat. Aujourd’hui, la France s’apprête à importer massivement de l’huile de palme pour en faire du carburant automobile… Lire la suite…