Les pros de l’environnement pris sur le vif avant la disparition programmée de la vie sur Terre

Commentaire sur l’activité d’un site web des professionnels de l’environnement – « Actu-Environnement » – à partir d’un article* sur le réchauffement climatique.

Analyse préventive du discours adaptatif…

Il est plus juteux… heu… judicieux de louvoyer, d’accompagner et d’adapter que de prévenir. La posture discursive ici est passive, intérêt bien compris, en se cachant derrière la complexité environnementale qu’il s’agit « d’exploiter », en s’épargnant une profonde remise en question du modèle socio économique du moment, assis sur l’utilisation des combustibles fossiles et l’aménagement territorial pensé autour du déplacement motorisé individuel…

Le réchauffement climatique disparaît enfin derrière le lessivage idéologique « techno greenwashing » du « changement climatique » intrinsèquement plus dynamique… Belle tentative de décervelage donc de la part de l’auteur étudiant d’une machine à produire « grands commis de l’Etat » et « grands patrons » du caca quarante.

Evidemment pas moyen d’envoyer mon fiel dans le volet « réaction à l’article » comme il était permis il y a encore quelques mois : le message « fonctionnalité est réservée à nos abonnés » me claque le beignet…

Si tu raques c’est que t’adhères… : consulté une semaine après la mise en ligne de la « prose adaptative » les commentaires se font toujours attendre.

Moralité de l’histoire : difficile de croire qu’argent et démocratie peuvent faire bon ménage au-delà des bonnes affaires réalisables…

*http://www.actu-environnement.com/ae/dossiers/adaptation/adaptation-ecosystemes.php

Pédibus

A propos de Pédibus

Contributeur de Carfree France Apprenti chercheur géographe