Agro-carburants : Et si l’Europe se trompait?

La Commission Européenne a sélectionné la semaine dernière 7 organismes de certification de biocarburants qui vont réaliser des audits auprès des entreprises productrices pendant 5 ans. Ces audits seront basés sur des critères de certification choisis par ces organismes, qui évalueront la « durabilité » de cette énergie.  La filière devra s’engager pour une réduction de gaz à effet de serre d’au moins 35%, ainsi qu’une réduction de la consommation d’eau des biocarburants, des produits chimiques,  des impacts négatifs sur la qualité des sols et elle ne doit pas avoir lieu sur des surfaces en forêts ou tourbières. Il est clair que cette démarche va dans le même sens que la Directive de l’UE adoptée en 2009, qui veut rendre les biocarburants obligatoires (oui, obligatoires !) à hauteur de près de 10% de la totalité des carburants utilisés dans le transport d’ici à 2020 (les autres énergies renouvelables ne représentant qu’une part minime). Par cette certification, l’UE se dote d’arguments de choc pour défendre l’industrie des biocarburants. Alors même que ce débat fait mouche, l’UE ne prend pas le temps de s’arrêter, de faire une pause, et de réfléchir si oui ou non, les biocarburants sont la solution à tous nos maux. Lire la suite…

Équateur : défendons le projet Yasuni-ITT!

Le gouvernement de l’Équateur souhaite préserver la forêt amazonienne en refusant d’exploiter le pétrole qui s’y trouve. Il a besoin pour cela du soutien financier de la communauté internationale. Exigeons que l’Europe, notamment la France, soutienne ce projet. Lire la suite…

Le côté obscur de Greenpeace

Greenpeace, l’association qui réalise des opérations spectaculaires et dangereuses pour lutter à juste titre contre le nucléaire ou les baleiniers montre sa profonde naïveté en matière automobile en lançant un mini-site internet contre le « méchant pollueur » Volkswagen assimilé à Dark Vador pratiquant le « côté obscur de la force ». Sauf qu’il ne s’agit pas vraiment de naïveté, mais de l’intérêt bien compris d’une multinationale de l’écologie qui doit penser d’abord à ses actionnaires. Lire la suite…

La bagnole, un combat d’arrière-garde taillé sur mesure pour le Front National

Alors que la sécheresse liée au dérèglement climatique s’annonce pire que celle de 1976… Alors que les émissions de CO2 liées à l’utilisation de combustibles fossiles ont atteint un niveau record en 2010… Alors que la vitesse d’engorgement du réseau routier évolue au carré de la vitesse de la construction de nouvelles routes qui asphyxient le sol encore un peu plus… Alors que le pic d’extraction du pétrole a déjà peut-être été atteint, ou le sera dans un futur très proche… Alors que les particules diesel sont à l’origine de 15% des cas d’asthme chez les enfants… Que fait le Front National? Il part en campagne pour défendre la voiture et les automobilistes! Lire la suite…

Perturbation d’une conférence de Total à Rennes

Lundi 30 mai à 18h30 à l’IEP de Rennes, le Kiosque Citoyen organisait une « conférence/débat » sur le thème : « Vision énergétique et stratégie de Total », présentée par Pierre Sigonney, chef économiste de Total, à la Direction Stratégie et Intelligence Economique, en charge des analyses économique sur les marchés énergétiques à moyen et long terme. En réaction et pour les raisons décrites ci-dessous, un groupe de jeunes militants a interrompu la présentation de Mr Sigonney, 10 minutes après le début de son intervention. L’un des militants a lu une partie du texte suivant à l’assistance de la conférence, son propos illustré de la banderole « Totalement hypocrite, Durablement nuisible », déployée sur le mur en face du fameux conférencier. Lire la suite…

Les esclaves et le climat

L’une des meilleures bandes dessinées jamais sorties d’un cerveau humain et d’un crayon, à mon humble avis, c’est sans conteste « Obélix et compagnie ». René Goscinny, le génial scénariste, prévient le lecteur : « Ce qui va suivre sera difficilement compréhensible pour ceux qui ne sont pas familiarisés avec le monde des affaires antiques. D’autant plus que, de nos jours, tout ceci est impensable, puisque personne n’essaierait de vendre quelque chose de complètement inutile… » (1). Lire la suite…

Des chiffres « très inquiétants » : les émissions de CO2 en sont à leur plus haut niveau!!

Quinze jours avant l’ouverture des négociations internationales sur le climat à Bonn, des estimations non encore publiées de l’Agence Internationale de l’Energie (AEI) révèlent que, boostées par la reprise de l’activité économique, les émissions de CO2 ont atteint un niveau jamais connu qui met dramatiquement à mal toute possibilité de rester sous le seuil des 2° d’augmentation. « Les perspectives sont lugubres, c’est ce que disent les chiffres » (Fatih Birol, économiste en chef de l’AIE) . Lire la suite…

Un avenir durable pour les transports

Ce livre poursuit un double objectif : offrir une contribution critique mais constructive aux débats entourant l’élaboration et la diffusion du nouveau Livre blanc de la Commission européenne sur l’avenir des transports intitulé « Feuille de route pour un espace unique européen des transports » et profiter de cette importante entreprise programmatique pour sortir la mobilité et les transports de leur confinement relatif à la sphère des spécialistes en transport, pour en faire un véritable enjeu politique transversal, au carrefour des défis sociaux, économiques et environnementaux de notre temps. Lire la suite…

Est-il possible de vivre avec des voitures sans préparer l’assassinat de millions d’humains?

« Les places les plus brûlantes de l’enfer sont réservées à ceux qui, durant des temps de crise morale gravissime, restent neutres » (1).

Samedi dernier, aux alentours des jardins du Luxembourg, à Paris, ce sont 400 voitures qui ont été ornées du tract expliquant, chiffres à l’appui, en quoi les utilisateurs de ces machines participent à la préparation d’un génocide. Lire la suite…