Palmarès de l’altermobilité 2009

palmares-altermobilite-2009

Après avoir décerné récemment le bagnolo-trophée 2009, Carfree France propose le palmarès de l’altermobilité 2009. Ce palmarès a pour fonction de mettre en valeur les villes les plus favorables aux alternatives à l’automobile. Les agglomérations de Besançon, Bordeaux et Avignon occupent les trois premières places de l’édition 2009 de ce palmarès de l’altermobilité. Lire la suite…

Vélo: Rennes en tête du peloton

rennes-velo

Rennes est une des toutes premières villes françaises à avoir investi dans le vélo à la carte. Début juin, ce service sera considérablement étoffé avec 900 vélos répartis sur 82 stations. Vannes rejoindra le peloton à la fin juin. Dans les autres villes bretonnes, ça freine. Lire la suite…

Pour l’avenir de la ville

Trois associations, Rue de l’avenir, Les droits du piéton et la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUBicy) ont décidé d’unir leurs énergies pour promouvoir la démarche Code de la Rue et reconquérir un espace urbain de qualité. Leur campagne, « Pour l’avenir de la ville », se déroulera tout au long de cette année 2009. Lire la suite…

Réquisition des places de stationnement!

blocage

Les vélorutionnaires lyonnais ayant décidé de réitérer l’expérience de mai 2008, ils iront de nouveau occuper des places de stationnement automobile en juin 2009.  La vélorution du 27 juin 2009, après un petit tour dans la ville, ira donc se rapproprier les places de parking. N’hésitez pas à leur proposer une rue ou une place et le samedi 27 juin, à apporter de quoi changer le visage de la rue.

Sur la photo, la Vélorution s’arrête sur la petite place de la Croix-Rousse à Lyon, un endroit où aucun enfant ne vient jamais jouer. Et pour cause : la totalité de l’espace est dévolu à la voiture ! Dans un quartier qui mériterait d’être piéton, on se demande comment c’est encore possible. Pourquoi continuer à faciliter le trafic et le stationnement automobile alors que la pollution est un problème majeur de santé public ?

Source: http://velorutionlyon.free.fr

La consommation d’espace-temps des divers modes de déplacements en milieu urbain

comment-transporter-240-personnes

Saluons la sortie d’un document de référence, lisible, didactique, à recommander malgré sa taille, produit par Frédéric Héran (CNRS/Ifesi Lille) et Emmanuel Ravalet (CNRS/LET Lyon) dans le cadre d’une recherche financée par le PREDIT3. Cette étude s’intitule « La consommation d’espace-temps des divers modes de déplacements en milieu urbain » et prend pour terrain d’application le cas de l’Ile-de-France. Lire la suite…

Conférences et débats sur la fin de l’automobile

Limites des ressources naturelles

Quelle place pour la voiture dans la ville ?
Réunions thématiques et débats publics le 15 avril 2009 à Amiens sur le thème de la place de la voiture en ville et sur la fin du stationnement gratuit. Conférence organisée par Amiens Métropole.
Source: http://www.gart.org/newsletter/textes/nl108.htm#endirect17

L’automobile est-elle condamnée ?
Les Cafés géographiques: Débat le 28 avril 2009 à Paris (Café de Flore) avec Gabriel Dupuy (Paris-1) et Mathieu Flonneau (Paris-1). Source: http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=1515

La civilisation de la voiture
Contre-Grenelle 2, Non au capitalisme vert, 2 mai 2009 à Lyon.
Source: http://www.contre-grenelle.org/

Quelles perspectives pour le financement des transports collectifs ?
Colloque organisé par le GART (Groupement des Autorités Responsables de Transports Publics), en partenariat avec le Conseil des Communes et Régions d’Europe (CCRE) et consacré au financement des transports urbains en Europe. Le 12 juin 2009.
Source: http://www.gart.org/newsletter/textes/nl108.htm#alaune

Carfree France soutient le Contre-Grenelle 2

Non au capitalisme vert

Pour dire “Non au capitalisme vert” parce que la solution n’est pas la monnaie carbone ni les pseudo-remèdes technoscientistes comme les puits de carbone, la voiture électrique et le tout-nucléaire. Parce que la troisième voie écolo-libérale est tout aussi dangereuse que la troisième voie socialo-libérale et le sarkozysme réunis. Parce que nous ne pouvons accepter que ceux qui ont bousillé la planète en s’enrichissant fassent aujourd’hui des profits en adaptant la Terre et les humains aux besoins du productivisme. Nous serons aussi à Lyon le 2 mai pour construire ensemble des alternatives politiques et pour dire qu’il est possible de vivre beaucoup mieux avec beaucoup moins. Lire la suite »

Les marchands de mort

Nulles doutes que subventionner l’industrie automobile, c’est subventionner les marchands de mort. De 1999 à 2008 (en moins de 10 ans) : 62.000 morts environ rien qu’en France Métropolitaine : c’est une ville comme « Blois » (52.000 habitants environ) rasée de ses habitants!!! Lire la suite…

Arrêtons d’arroser l’industrie automobile d’argent public

aidons-le-secteur-automobile
Dessin de Willem dans Charlie Hebdo de février 2008

Prime à la casse, aide au développement de la voiture électrique (400 millions), prêt d’un milliard d’euros aux filiales financières des constructeurs Renault et PSA, fond de soutien à la sous-traitance (300 millions), plan d’aide français au secteur automobile (six milliards d’euros de prêts). Chaque semaine apporte son lot de cadeau d’argent public à un secteur industriel qui n’ose pas encore se voir comme sans avenir (raréfaction du pétrole, mutation impossible et dangereuse vers l’électrique, crise écologique, etc.) Lire la suite…

Les Transports Collectifs en Site Propre vont se développer hors Île-de-France

tcsp

Après l’appel à projets « Transports collectifs en site propre hors Île-de-France », voici les premiers projets des autorités organisatrices de transport. Une quarantaine d’autorités organisatrices ont répondu en effet à l’appel à projets transports collectifs en site propre (TCSP) hors Île-de-France : ces dernières ont présenté plus de cinquante projets.

Cette dynamique dépasse largement les prévisions du MEEDDAT (Ministère de l’Écologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire). Au total, les autorités organisatrices de transport (AOT) concourent à plus de 900 M€ de subventions. Par conséquent, l’enveloppe de 710 M€ s’avère manifestement insuffisante pour répondre aux besoins des collectivités locales qui prévoient d’investir plus de 7 milliards €. Lire la suite…