« Sans TGV, il n’y aurait plus personne dans les trains » : le contre-exemple de la Suède

suede-en-train

J’ai eu il y a quelque temps un échange de mail avec les SJ, ou chemins de fer suédois. Je note pour commencer que si leur site est beaucoup moins bling-bling que celui de la SNCF, il est aussi beaucoup plus informatif et il est beaucoup plus facile de les contacter pour leur poser une question précise. La rigueur protestante, sans doute… Quant au contenu de la question que je leur ai posée, il est le suivant : quelle est la part du train dans les déplacements entre Stockolm et Göteborg ? Ce sont les deux plus grandes villes du pays, Stockolm étant bien sûr la capitale. Elles sont séparées par une distance de 469 km selon Michelin, soit une distance très comparable à celle qui sépare Paris et Lyon, qui est de 465 km. Lire la suite…

Greenpeace investit des stations service Total dans 11 villes françaises pour dénoncer l’exploitation des sables bitumineux

greenpeace-stations-total

À 50 jours de la conférence de Copenhague sur le climat, Greenpeace dénonce partout en France un criminel climatique et environnemental : le groupe Total. Les bénévoles des groupes locaux de Greenpeace ont investi des stations essence de la compagnie dans onze villes de France (Paris, Lyon, Marseille, Nancy, Bordeaux, Rennes, Strasbourg, Lille, Toulouse, Perpignan, Grenoble), ce matin à partir de 10h. L’opération vise à informer le grand public et les clients de Total sur l’activité menée par le groupe pétrolier français sur les sables bitumineux : distribution de tracts, banderoles, visuels géants dénonçant la « destruction durable » et montrant l’impact sur l’environnement de la manière la plus sale et la plus chère de produire du pétrole, un crime à quelques semaines de la conférence de Copenhague. Lire la suite…

Pourquoi je suis contre des Eurolines franco-français

corail_teoz

Un député, M. Mariton, défend l’ouverture de la concurrence pour les liaisons d’autocars de grandes lignes. A titre d’exemple, le voyageur pourrait prendre un autocar de Paris à Lyon, par exemple, comme il le fait aujourd’hui avec les Eurolines pour aller à Bruxelles. Aujourd’hui, on ne prend le car en France que si le car est affrété par un voyagiste, ou bien exploité en service public conventionné notamment avec les départements ou avec les Régions dans le cas des autocars TER. Lire la suite…

Palmarès de l’altermobilité 2009

palmares-altermobilite-2009

Après avoir décerné récemment le bagnolo-trophée 2009, Carfree France propose le palmarès de l’altermobilité 2009. Ce palmarès a pour fonction de mettre en valeur les villes les plus favorables aux alternatives à l’automobile. Les agglomérations de Besançon, Bordeaux et Avignon occupent les trois premières places de l’édition 2009 de ce palmarès de l’altermobilité. Lire la suite…

Vélo: Rennes en tête du peloton

rennes-velo

Rennes est une des toutes premières villes françaises à avoir investi dans le vélo à la carte. Début juin, ce service sera considérablement étoffé avec 900 vélos répartis sur 82 stations. Vannes rejoindra le peloton à la fin juin. Dans les autres villes bretonnes, ça freine. Lire la suite…

Pour l’avenir de la ville

Trois associations, Rue de l’avenir, Les droits du piéton et la Fédération française des Usagers de la Bicyclette (FUBicy) ont décidé d’unir leurs énergies pour promouvoir la démarche Code de la Rue et reconquérir un espace urbain de qualité. Leur campagne, « Pour l’avenir de la ville », se déroulera tout au long de cette année 2009. Lire la suite…

Réquisition des places de stationnement!

blocage

Les vélorutionnaires lyonnais ayant décidé de réitérer l’expérience de mai 2008, ils iront de nouveau occuper des places de stationnement automobile en juin 2009.  La vélorution du 27 juin 2009, après un petit tour dans la ville, ira donc se rapproprier les places de parking. N’hésitez pas à leur proposer une rue ou une place et le samedi 27 juin, à apporter de quoi changer le visage de la rue.

Sur la photo, la Vélorution s’arrête sur la petite place de la Croix-Rousse à Lyon, un endroit où aucun enfant ne vient jamais jouer. Et pour cause : la totalité de l’espace est dévolu à la voiture ! Dans un quartier qui mériterait d’être piéton, on se demande comment c’est encore possible. Pourquoi continuer à faciliter le trafic et le stationnement automobile alors que la pollution est un problème majeur de santé public ?

Source: http://velorutionlyon.free.fr

La consommation d’espace-temps des divers modes de déplacements en milieu urbain

comment-transporter-240-personnes

Saluons la sortie d’un document de référence, lisible, didactique, à recommander malgré sa taille, produit par Frédéric Héran (CNRS/Ifesi Lille) et Emmanuel Ravalet (CNRS/LET Lyon) dans le cadre d’une recherche financée par le PREDIT3. Cette étude s’intitule « La consommation d’espace-temps des divers modes de déplacements en milieu urbain » et prend pour terrain d’application le cas de l’Ile-de-France. Lire la suite…