Remix

Écoute, petit automobiliste ! Tu veux savoir sans doute comment devenir millionnaire ? Évidemment, je n’ai pas la réponse mais je connais par contre l’utilité du glaviot en milieu urbain hostile, un avant-goût de la théorie de l’emmerdement maximal. Si tu as le Cerveaulib’ quelques instants, je peux même t’expliquer pourquoi nous roulons en voiture.

Tout d’abord, sais-tu combien coûtent les routes et quelles sont les conséquences de la société de l’automobile? Probablement non, car sinon tu préférerais sans doute imaginer une ville sans voitures. Sans parler d’aller vivre à Illichville ou sur une île sans voitures, tu prendrais peut-être conscience que l’écologie, c’est sérieux, bordel !

Je sais, tu vas me dire, à la suite de tous tes copains automobilistes, que Renault sauve la planète, que la voiture électrique socialiste va nous apporter le bonheur dès qu’on touchera notre prime à la casse de la planèteBande d’abrutis ! Vous n’avez pas compris que la bagnole se dirige tout droit vers l’embouteillage permanent et qu’il est désormais temps d’en finir avec la 3ème Guerre Mondiale. Sans même parler de l’indécence® nucléaire des voitures électriques, passer à la voiture électrique, c’est comme changer de marque de cigarettes.

Et ce n’est pas Yann Arthus-Bertrand et son « automobile responsable » qui va empêcher l’automobile d’être la vache sacrée du réchauffement climatique. Dans le même ordre d’idées, Hulot et Allègre, même combat!

Je pense qu’il faut militer d’urgence pour la décroissance de la naïveté! Ils ont déjà donné l’espace public à la bagnole électrique et pourtant, l’échec industriel de la voiture électrique n’est plus à démontrer. Et ce n’est pas la voiture à air comprimé qui n’en finit plus d’arriver qui va nous sauver…

Par ailleurs, non seulement l’automobile détruit la planète, mais les automobilistes aiment les dictateurs. Automobilistes, automobilisez-vous !  Organisez une grande fête de la voiture sur la scène de crime et lancez des débats amusants du genre « faut-il supprimer les trottoirs ? »

Même les députés UMP sont des imbéciles, il paraît qu’ils veulent boycotter l’écologie, « ennemi numéro un de la survie de notre civilisation ». Selon eux, l’écologie, ça commence à bien faire, mais il faut dire qu’ils ont du plomb dans l’aile et dans la cervelle, surtout quand ils mettent une cloche à l’écologie.

Nicholas Georgescu-Roegen leur aurait dit que ce sont des Bisounours de la pollution automobile. Non sérieux, la bagnole est vraiment un truc de vieux ! C’est même tellement minable qu’on construit désormais des voitures invisibles pour mieux les cacher.

La guerre des modes n’aura donc peut-être pas lieu, vu que le paradoxe de Braess nous mène tout droit au Carmageddon. Les affres de la circulation nous amènent à réfléchir au parallèle entre nazisme, communisme et automobilisme. Qui possèdera la dernière voiture? Car ce n’est pas la voiture volante ou les carburants du futur qui vont nous sauver.

Dès lors, supprimons la voiture, tout simplement. Et détruire les autoroutes est-il un projet d’avenir? Supprimons déjà les autoroutes urbaines pour commencer, ce qui permettra peut-être de résoudre le casse-tête de l’étalement urbain, tout en développant de véritables autoroutes du futur. Et les quartiers sans voitures: c’est pour quand? Vite, ça urge car on n’a pas encore trouvé le kit de réparation de l’étalement urbain et on peut donc se demander quel est l’avenir des lotissements périurbains? Halte à la France moche et pas d’images non contractuelles, SVP!

Heureusement, il y aura le vélo dans un monde post-pétrole. Même si je déteste les cyclistes et si certains disent que le vélo coûte cher, je reste persuadé qu’il faut créer un grand Parti Du Vélo. Comme le disait Bob Marley, cycliste, bats-toi pour tes droits ! Sans aller jusqu’à parler de l’éthique protestante et de l’esprit du vélo, prends-ton vélo de courses et demandes-toi quelle est la vitesse d’un économiste à vol d’oiseau? Pour en finir avec le casque vélo, passons dès à présent à la société de la vélogistique.

On commence quand ? Pas avant d’avoir mis en place la gratuité des transports en commun. Comme le dit François Hollande, le tournant des transports publics, c’est maintenant! Malgré ce que disent les opposants à la gratuité, seule la gratuité peut nous permettre de changer de modèle de transport.

Marcel Robert

A propos de Marcel Robert

Fondateur du site Carfree France et auteur des livres "Vélogistique", "Pour en finir avec la société de l’automobile" et "Îles sans voitures".

4 commentaires sur “Remix

  1. Jean-Marc

    Ha la gratuité des transports en commun .. mais qui va payer cette gratuité ?

    Le gros problème du genre humain est sa forte propension à la paresse ! Comme la connerie, elle est inscrite sur un de ses chromosomes!

    Tout à commencé à déraper avec l’invention de la roue .. Essayer de supprimer la ROUE de l’humanité c’est comme essayer de supprimer le POGNON : une gageure !

    Avec la brouette, la bicyclette reste et de loin,   la seule invention humaine  » intelligente »  !

     » Quand on fait les bons choix, on avance  » disait Al Gore ..

    Opter pour le tout vélo et boycotter la voiture est assurément un choix qui nous permettrait d’avancer ! mais l’homme en est-il capable de par son intrinsèque et simiesque paresse ?

    Il faut beaucoup d’intelligence pour sortir des travers de l’intelligence !

  2. Jean-Marc

    Précision : je suis le Jean-Marc habituel de ce blog,

    je ne suis pas le JM des 2 derniers commentaires.

    Ceci, même si je suis pour les autoroutes ouvertes uniquement aux modes actifs certains WE (comme celà s est deja fait, pour une fête-pique-nique géant, en allemagne) et pour le périph et autres rocades de déplacements rapides en ville, ouvertes tout le temps aux cyclistes

    (si tu dois aller du N au S d’une ville, pourquoi devrais tu passer par le centre, avec pleins d’intersections, de feux, et donc d accélérations/freinages/risque de collision, alors qu’un baut ruban sans aucune intersection (que des entrées/sorties de voies parallèle) existe sur le même trajet ?)

     

    Pour éviter toute confusion, si l autre JM ne chance pas de pseudo, je deviendrai… JMarc

    Sinon, joli travail, Robert,

    même si j aurai aussi mis « le petit quizz des villes respectueuses de l environnement »

    ainsi que, petite lueur d espoir, la fermeture des malls, ces temples de la consommation destinés aux automobilistes, et, encore plus, aux automobilistes péri-urbains

    ainsi que, petite lueur de désespoir, l ouverture des drives de supermarchés dans des entrepots sordides, à 100M d’un enchangeur autoroutier, ces temples de la conso de produits industriels ou, quand il y a des produits frais, que des produits de l agriculture industrielle, en provenance directe de la cathedrale des produits agro industriels aux pesticides, rungis…

Les commentaires sont clos.